Presse 2018


L'année 2018 commence par une déception pour les associations puisque le Conseil d'État annule l'ensemble de l'arrêté. Un revirement de situation fortement relayé par les médias et l'espoir pour certains, que Nicolas Hulot relance l'interdiction de reproduction des dauphins et des orques en captivité :

Le Monde – L’interdiction de reproduction des dauphins et des orques en captivité risque d’être annulée – 12/01/18
Nantes maville – Port-Saint-Père. Planète sauvage conserve ses poids lourds – 31/01/18

Si l'annulation de l'arrêté est un coup de massue pour le monde associatif et notamment C'est Assez !, la reprise du militantisme et le travail sur le terrain reprend, informer, sensibiliser et éduquer les gens restent une priorité :

Courrier picard – Plailly: rassemblement samedi contre la captivité des dauphins devant le parc Astérix – 30/03/18

Parce que C'est Assez ! se concentre sur les cétacés, cela ne signifie pas pour autant que l'esprit de l'association en oublie les autres animaux enfermés. Les ours polaires sont particulièrement touchés par les conditions néfastes de la captivité, de fait, C'est Assez ! se mobilise et réclame le transfert de Raspoutine, l'ours blanc de Marineland.
En parallèle, les mobilisations devant les delphinariums pour libérer les cétacés continuent et le comportement d'une orque refusant de laisser couler son nourrisson mort-né inquiète les spécialistes :

A la Une

Sélection du message

Les bélugas sauvages ne jouent pas au rugby !