Club Med s'engage pour un tourisme animalier responsable

Comme d'autres entreprises du secteur touristique, Club Med s'engage à ne plus proposer d'activités pouvant être assimilées à de la maltraitance animale.

©Gaël Gauthier
Plus de balades à dos d'éléphant ou de séances de natation avec les dauphins. Comme Airbnb, Booking ou Tripadvisor avant lui, le Club Med veut développer un tourisme responsable autour de la cause animale. 

A compter du 1er août 2021, l'entreprise s'engage à ne plus proposer certaines activités à ses clients dans ses hôtels situés dans le monde entier.

La promotion des parcs marins, les promenades à dos d'éléphant, les corridas et les séances de photos avec des animaux sauvages captifs ne feront plus l'objet de promotions dans les Resorts. Ce qui ne signifie pas que l'entreprise ne proposera plus d'activités autour des animaux.

Mais désormais, elles auront systématiquement un aspect éducatif avec, par exemple, la visite de sanctuaires pour éléphants ou l'observation d'animaux en liberté.

©Elephant Nature Park
Dans un guide sur le bien-être animal, Club Med détaille l'ensemble des mesures qui seront désormais appliquées dans ses hôtels. Et cela concerne aussi l'assiette des vacanciers. 

Ainsi, à partir de 2025, le Club Med s'approvisionnera uniquement en œufs hors cage pour tous les resorts en Europe, au Brésil et aux États-Unis États-Unis. En Europe, tous les œufs servis avec leur coquille au buffet proviennent déjà de poules élevées en liberté.

Enfin, cette politique inclut également une interdiction de vendre de la fourrure dans les boutiques de l’entreprise, ainsi que des recommandations portant sur la stérilisation des animaux errants.

Ce nouveau choix commercial fait aussi écho aux demandes des voyageurs qui sont de plus en plus dans l'attente de propositions éthiques et responsables pour l'environnement.

Un article de GEO