La Corée du Sud va désigner l’orque comme espèce protégée

Après avoir interdit l'importation de dauphins capturés à Taiji, participer à la réhabilitation et la libération avec succès de plusieurs dauphins captifs, après avoir annoncé la mise en place d'une nouvelle réglementation pour éliminer progressivement la captivité des cétacés, le Ministère sud-coréen des Pêches et des Océans a déclaré lundi qu'il chercherait à inclure les épaulards sur sa liste d'espèces marines protégées alors que le pays prévoie de renforcer les mesures visant à préserver les mammifères marins conformément aux règles environnementales mondiales renforcées.

Selon le Ministère, cette décision s'inscrit dans le cadre des efforts visant à répondre aux exigences de la loi américaine sur la protection des mammifères marins, qui vise à renforcer la protection des animaux, y compris les dauphins et les baleines. 

Les États-Unis devraient vérifier si les efforts de la Corée du Sud pour protéger les mammifères marins répondent à ses normes en novembre. Les pays qui ne satisfont pas à ces exigences pourraient ne pas être en mesure d'exporter des produits de la pêche vers les États-Unis à partir de 2023.

La Corée du Sud prévoit également de faire des efforts en prenant des mesures pour réduire le nombre de captures accidentelles de mammifères marins en encourageant l'utilisation de dispositifs de réduction des prises accessoires.

Le pays a déclaré qu'il tiendrait des réunions avec des experts mardi afin de partager des détails sur les plans. 

Plus tôt ce mois-ci, le ministère des Océans a dévoilé un ensemble de mesures visant à mieux protéger les baleines et à freiner les activités illégales de chasse à la baleine. Toutes les baleines capturées illégalement seront détruites. 

Auparavant, les baleines chassées étaient saisies par les autorités locales et mises ensuite en vente publique. Les baleines retrouvées sur les côtes seront également interdites de vente et ne pourront être utilisées qu’à des fins d’éducation et de recherche.

Traduction : C'est assez ! 

Source : The Korea Times 

Crédit photos : 

1 - Une orque et son petit observés au large d'Uljin, dans la province du Gyeongsang en Corée du Sud - ©National Institute of Fisheries Science

2 - Une baleine de Minke capturée accidentellement par des pêcheurs sud-coréens en juin 2012 - Crédit inconnu 




Dernier article en date

3 orques résidentes du sud du pod J sont enceintes !