Pays-Bas - Plus de sauts à travers des cerceaux pour les dauphins du Dolfinarium Harderwijk

Suite à un rapport critique sur les conditions de vie des animaux détenus au sein de ce zoo marin, les dauphins du Dolfinarium Harderwijk n'effectueront plus de tours pour le public. 

8 dauphins, 2 morses et 2 lions de mer vont être envoyés à l'Hainan Ocean Paradise à Liangshui, en Chine.

Une enquête commandée par le ministère de l'Agriculture a révélé que les dauphins étaient trop souvent utilisés pour faire des tours pour le divertissement, que les bassins ne sont pas conformes, et que les selfies avec les animaux sont contraires au rôle éducatif que revendiquent les zoos aquatiques. 

Le delphinarium, qui a subi de lourdes pertes en raison de la crise due au coronavirus, a déclaré qu'il n'abolirait pas complètement les shows, mais qu’il se concentrerait désormais sur des spectacles basés sur le « comportement naturel des animaux ». 

Le Dolfinarium Harderwijk, qui a ouvert ses portes en 1965, transfère également, et ce en raison de conditions de vie médiocres, 8 dauphins Tursiops, deux morses, et deux lions de mer dans un parc marin chinois. 

Selon l'enquête, les animaux étaient gardés dans des bassins trop peu profonds pour plonger aux profondeurs auxquelles ils sont habitués. 

L’ONG World Animal Protection Nederland a déclaré qu'il n'y a aucune garantie que les animaux ne seront pas exploités à des fins de divertissement en Chine. 

« On apprend aux enfants qu'il n'y a rien de mal à utiliser des animaux sauvages pour se divertir », a déclaré un porte-parole de l'organisation à la chaîne NOS . 

L'interdiction de la reproduction ne faisait pas partie des recommandations du rapport. Le parc avait déjà arrêté l'insémination artificielle des dauphins à la suite de la diffusion d’une enquête de RamDam en 2016 montrant des images filmées en caméra cachée d’un soigneur stimulant manuellement un dauphin à produire du sperme. 

« Nous avons suffisamment de dauphins pour le moment, mais nous pourrions recommencer le programme d'élevage à l'avenir », a déclaré Alex Tiebot, directeur du delphinarium. 

World Animal Protection demande que les députés fassent pression pour une interdiction de la reproduction et a lancé une pétition.

 https://bit.ly/2RQFmqM

« Un dauphin né aujourd'hui pourrait vivre plus de cinquante ans en captivité. C'est inacceptable », a déclaré l‘ONG.

Le Dolfinarium Harderwijk détient actuellement 27 dauphins communs  et 3 marsouins communs 

NOTE de C'est assez !: En 2018, une enquête menée sur les delphinariums chinois par l’émission « 101 East », pour la chaîne Al Jazeera, révélait le sort cruel réservé aux mammifères marins enfermés dans les bassins. Le résultat ? Des images choquantes de maltraitance et de cruauté envers les animaux :

  • Des phoques malades que l‘on laisse mourir dans de l‘eau sale. 
  • Des cétacés confinées dans de minuscules bassins. 
  • Des congélateurs remplis de carcasses de dauphins et autres animaux….

Lire l'article : Chine - L'Océan mis en cage

Traduction : C'est assez ! 

Source : Deutch News

Crédit photos : ©Wolrd Animal Protection

Dernier article en date

Russie - Un pas de plus vers l’interdiction de capture de cétacés