Image rare de 2 mamans orques allaitant leurs petits

Tout commence lors de la mise-bas : sitôt expulsé le jeune est ramené à la surface par sa mère pour qu’il prenne sa première respiration. 

Elle le soutient ainsi durant les premières minutes de sa vie. 

La « marraine » peut aussi intervenir pour l’aider.

Pour téter, le petit nage le long de sa mère et par attouchements brefs stimule les mamelles de sa mère. 

Il possède des moustaches (qui persistent quelques semaines) sur le rostre, qui l’aident à repérer les mamelles de sa mère. Il n’a pas de lèvres donc ne peut pas téter tout seul. 

Sa mère doit contracter sa glande mammaire pour éjecter le lait dans la bouche du petit: ce dernier roule sa langue et plaque l’extrémité du « tube » ainsi formé contre la mamelle.

La mère allaite son bébé pendant plus d'un an et le sevrage intervient au maximum au terme de la seconde année.

L’allaitement a lieu plusieurs fois par heure. La tétée dure en moyenne 5 à 10 secondes à chaque fois, de jour comme de nuit. Le bébé restera collé à sa mère pendant au moins deux ans.

Les petites orques sont éduquées par leur mère, ce qui implique discipline et punition !

Les signes de la colère d’une maman orque comprennent de forts mouvements de la tête. Elle peut aussi frapper l’eau de sa caudale, émettre des sons inhabituels avec ses dents, ou toute une série d’autres mouvements du corps plutôt intimidants.

Une femelle ne met au monde qu’un seul petit tous les 3 à 8 ans. La période de gestation dure entre 16 et 17 mois.

À la naissance, le petit orque mesure de 2,20 à 2,90 m, et pèse entre 150 et 220 kg. Mais il grandit vite. Au cours de sa vie, une femelle orque peut avoir de quatre à six petits. Elle n'a qu'un seul petit bébé par portée 

Photo prise il y a quelques années dans la mer de Cortez (Mexique) 

Crédit : ©Christopher Doherty Photography

Sources : Baleine en direct/Dauphins Libres

Dernier article en date

Russie - Un pas de plus vers l’interdiction de capture de cétacés