Australie - Les dauphins détenus en Nouvelle-Galles du Sud devraient être placés dans un sanctuaire !

 17 novembre 2020 - Par Phoebe Loomes

Une enquête parlementaire a recommandé au gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud d’examiner la faisabilité de retirer les dauphins dans un sanctuaire marin.


Le rapport sur l'utilisation d'animaux exotiques dans les cirques et l'exposition de cétacés (dauphins) en Nouvelle-Galles du Sud a été publié le 14 décembre par le NSW Upper House Committee.

Il fait état de quatre recommandations, notamment une demandant que le gouvernement soutienne les principaux groupes qui envisagent de déplacer les trois dauphins utilisés pour les spectacles en Nouvelle-Galles du Sud vers un sanctuaire marin.

Le rapport recommande que le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud applique des limitations à la reproduction des dauphins à des fins de conservation ou de protection. Il recommande également que le gouvernement fournisse une aide financière pour soutenir les travaux de sauvetage et de réhabilitation en mer effectués dans l'État.

Le gouvernement a également été exhorté à écouter les parties prenantes et à lire le rapport lorsqu’il élaborera un nouveau cadre législatif sur le bien-être animal.

Les trois grands dauphins concernés, Zippy, Bella et Jet, sont détenus au Dolphin Marine Conservation Park (DMCP) de Coffs Harbour, sur la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud.

Dans son mémoire au rapport, le Dolphin Marine Conservation Park a appelé le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud à obtenir plus de fonds afin qu’il puisse concentrer ses efforts sur le sauvetage et la réhabilitation, afin qu’il ne dépende plus de l’argent des touristes. 

« Le Dolphin Marine Conservation Park effectue actuellement le sauvetage, la réhabilitation et la libération d’animaux marins dans la région de Coffs Harbour et au-delà, sauvent régulièrement des phoques, des tortues et des cétacés en détresse », a écrit le parc.

« Le parc entreprend ces activités volontairement et les coûts associés - estimés à environ 100 000 dollars par an - sont couverts par les revenus du parc générés par les visiteurs. »

Il y a aussi des spectacles de dauphins au SeaWorld sur la Gold Coast dans le Queensland. Toutefois, ce rapport ne portait que sur les cétacés et les animaux de cirques en Nouvelles Galles du Sud.

Le rapport note également que le Dolphin Marine Conservation Park a présenté une proposition pour un sanctuaire marin avec deux ONGs de protection des animaux, Actions for Dolphins et World Animal Protection.

Le Comité a souligné que ces organisations « étaient depuis longtemps opposées » mais avaient « noué une relation constructive ces dernières années » et travaillaient désormais ensemble pour améliorer le bien-être des trois grands dauphins du parc.

Emma Hurst, députée de l’Animal Justice Party, et vice-présidente du comité chargée du rapport, a déclaré à news.com.au que c'était une opportunité pour la Nouvelle-Galles du Sud de devenir « l'un des États les plus favorables aux dauphins d'Australie ».

« Le Comité a appelé le gouvernement à soutenir les mesures visant à retirer les trois dauphins détenus en captivité et résidant actuellement au Dolphin Marine Conservation Park à Coffs Harbour vers le premier sanctuaire marin au monde et à imposer de nouvelles restrictions à la reproduction de dauphins en captivité, de mettre fin de manière efficace à leur utilisation dans les entreprises de divertissement », a déclaré Mme Hurst dans un communiqué.

« Le Comité a également recommandé que des fonds supplémentaires soient fournis pour les efforts de sauvetage et de réhabilitation en mer. »

« Ces recommandations découlent d'un lot de preuves provenant d'experts en bien-être animal, d'universitaires, de scientifiques et du grand public, tous appelant à la fin de l'exploitation des dauphins en Nouvelle-Galles du Sud. »

« Au cours de l'enquête, des experts nous ont dit que les dauphins captifs affichaient un comportement agressif et stéréotypé qui n'est pas observé dans la nature. Ces comportements témoignent de niveaux de stress élevés pour les dauphins détenus en captivité. »

« De toute évidence, ces animaux ne sont pas nés pour faire des spectacles. Ils n’existent pas pour notre divertissement. Ils méritent une vie digne d’être vécue et cette enquête a établi que l’industrie des delphinariums ne peut pas la leur donner. »

« Après tant d'années à autoriser l'exploitation de ces animaux, j'espère que le gouvernement de l'État suivra les recommandations du comité. »

« Ces recommandations ont le soutien des ONGs de protection des animaux ainsi que du dernier delphinarium existant en Nouvelle-Galles du Sud. »

Ben Pearson, responsable de campagne chez World Animal Protection, a déclaré à news.com.au que l’ONG était « ravie » des conclusions de ce rapport.

« Nous sommes ravis que l'enquête ait recommandé au gouvernement de financer la poursuite de l’étude de faisabilité d'un sanctuaire marin pour les dauphins au DMCP », a-t-il déclaré .

« Un sanctuaire marin serait une victoire pour les dauphins, une victoire pour les employés de DMCP et une victoire pour Coffs Harbour. »

« Les dauphins peuvent vivre jusqu'à 50 ans, nous espérons donc qu'ils vivront leurs dernières années dans un environnement plus grand et plus naturel. »

« Ce sera le mieux pour ces dauphins car ils ne peuvent pas être relâchés dans la nature. »

Traduction : C'est assez ! 

Source : News.com.au 

Crédit photos : 

©Frank Redward

©News Regional Media

©Trevor Veale/The Coffs Coast Advocate










Dernier article en date

Vivre LIBRE - T0 87