Le saviez -vous ? 3 baleines grises ont été maintenues en captivité à SeaWorld San Diego !

20 novembre 2020

  • La première baleine grise fut capturée à Scammon’s Lagoon en Basse-Californie en Février 1965. Elle fut Baptisée Gigi.

Peu de temps après son embauche, David W. Kenney, un vétérinaire de SeaWorld et physiologiste de la « Scripps Institution of Oceanography », embaucha un baleinier japonais » pour aider à capturer une baleine grise. 

Le baleinier harponna une jeune femelle qui fut rapidement envoyée à SeaWorld San Diego où le Dr. Kenney l'a soigna. Alors que le baleineau commença à prendre du poids et semblait bien se porter, Gigi est morte d‘une infection en avril 1965. Il a été mentionné qu'elle souffrait « d'atélectasie (collapsus du tissu pulmonaire) et de pneumonie secondaire dus à sa blessure au harpon », ce qui laisse penser qu'elle n’a jamais vraiment guérie comme le prétendait Mr Kenney. 

  • En mars 1971, Le Dr Kenney et le personnel de SeaWorld capturèrent un second baleineau à Scammon’s Lagoon. 

La femelle était âgée de 2 mois. Sa mère attaqua le bateau à plusieurs reprises, l’endommageant légèrement, avant de finalement abandonner. 

Ce baleineau femelle, nommée Gigi II, fut ensuite emmenée à SeaWorld San Diego, puis placée dans un bassin de 200 000 litres d’eau. SeaWorld envisageait de garder Gigi II en captivité « indéfiniment », mais la baleine fut finalement relâchée un an plus tard, le 13 mars 1972, car elle était devenue beaucoup trop grande pour la taille de son bassin.

Équipée d’une balise, le contact avec la baleine fut perdu trois semaines après sa libération. 

  • La troisième et dernière baleine grise détenue à SeaWorld, fut J.J. 

Le 7 janvier 1997, le Marine Animal Rescue (anciennement Whale Rescue Team) a été appelé à Marina Del Rey, en Californie, répondant à un appel selon lequel un très jeune baleineau s’était échoué. 

L'équipe a tenté de le repousser à la mer, mais le cétacé nageait sans but et de manière erratique dans la baie. Après deux jours de recherches intenses, sa mère n'a pas pu être trouvée. 

Le MAR contacta SeaWorld San Diego pour obtenir de l'aide, ce qu'ils ont tout d’abord refusé. Cependant, à chaque heure qui passait, le public et les médias ont commencé à faire pression sur SeaWorld pour qu'ils agissent. 

Après quelques heures de négociations, SeaWorld céda et le baleineau fut transportée à SeaWorld San Diego.Dans un premier temps, l‘animal fut surnommé Marina. 

C’est une fois arrivée dans les bassins de SeaWorld que la jeune baleine fut appelé J.J. Le mammifère marin était émacié et reçu des soins 24h/24h.Le personnel de SeaWorld devait alors la maintenir à flot pour l’empêcher de se noyer. Dans les semaines suivantes alors que J. J. commençait à se rétablir, et réalisant qu'ils avaient là une bonne aubaine, l'équipe marketing de SeaWorld s'est rapidement mise au travail et J.J. fut exposée au public qui a vite afflué pour voir le baleineau. 

Après 14 mois de captivité, le 31 mars 1998, J.J., la petite baleine grise devenue trop grande pour son bassin, fut libéré au large de Point Loma Loma, San Diego, avec l'aide de la garde côtière américaine une fois de plusJ.J. fut équipé d’une balise de suivi afin que les scientifiques puissent la surveiller. Mais le dispositif se détacha au bout de 2 jours. 

Traduction : C'est assez ! 

Source : End Killer Whale Captivity

Crédit photos : Fandom