« Pour nous un divertissement éphémère. Pour eux, une vie d'esclave et de souffrance. »

16 octobre 2020

Maladies du tractus gastro-intestinal supérieur, ulcère, infection, ingestion de corps étranger….sont courants chez les cétacés captifs. 

L’endoscope est un outil qui permet de pratiquer une fibroscopie digestive permettant d’examiner le tube digestif haut. 

Cet outil permet également d’enlever les corps étrangers ingérés par les mammifères marins. Cet examen est particulièrement stressant et très inconfortable pour les cétacés. Hors il est impossible de pratiquer une anesthésie générale chez ces animaux. 

Pourquoi l’anesthésie générale est impossible chez les cétacés ? Tout simplement parce qu’elle équivaudrait à une mise à mort. 

Les cétacés dorment d'un seul demi-cerveau à la fois, ce qui leur permet de rester constamment en alerte. 

D’autre part, la respiration n’étant pas un réflexe, mais un acte volontaire pour eux, ce « sommeil hémisphérique unilatéral » leur permet de ne jamais oublier de remonter respirer en surface. 

A noter que chaque acte médical (limage et forage des dents, insémination artificielle, endoscopie, curetage lors de fausses couches fréquentes en bassin, etc…) peut engendrer de fortes douleurs chez les cétacés captifs. 

Crédit photo : ©Tracay Özdemir