En souvenir de VALENTIN

12 octobre 2020

Valentin est décédé le 12 octobre 2015 à l’âge de 19 ans, quelques jours seulement après les fortes inondations qui ont frappé le Sud-Est de la France cette année là. 

Valentin est né le 13 février 1996 au Marineland d'Antibes. 

Il était le fils de Freya, décédée à l‘âge de 34 ans d‘une « crise cardiaque », et de Kim II, mort d’une « infection pulmonaire fulgurante » en novembre 2005, il n’était âgé que de 25 ans.

Tous 2 furent capturés dans les eaux islandaises en octobre 1982. 

Valentin est décédé seulement quelques mois après sa mère dont il était très proche. Il était le seul survivant des 5 enfants de Freya, cette dernière ayant connu plusieurs fausses couches avant de mettre au monde Valentin. 

« Selon les constatations visuelles, Valentin est mort d’une torsion intestinale », déclarait Jon Kershaw, ancien directeur animalier de Marineland au journal « 20 minutes » le 14 octobre 2015, constatations qui ont été confirmées par une nécropsie selon le parc qui rajoutait : « Cette torsion est apparue soudainement, Valentin ne montrait pas de symptômes après la catastrophe naturelle, les premiers symptômes sont survenus quelques heures avant son décès. Un lien direct avec les inondations ne peut donc être établi ». 

Comme toutes les orques captives, Valentin n’aura eu pour seul horizon que les parois de sa prison aquatique. Il n’aura jamais eu le bonheur de vivre libre, et de parcourir l’océan. 

« Marineland peut prétexter mille excuses, ce n'est pas Dame Nature, la tempête, la vague, l'eau insalubre qui a tué Valentin mais la captivité, ces bassins hermétiques et le fait que cette entreprise de divertissement ait été construite sur une zone inondable. »

La captivité ne protège en rien les mammifères marins des « dangers de la liberté. 

Au contraire, elle les expose à des dangers inexistants en milieu naturel.

Crédit photo : ©Dolphin Project