Le bébé de Tahlequah (J35) est un petit mâle

 23 septembre 2020 - Par Adam Chan

C'est un garçon ! 

Le Centre for Whale Research a confirmé que J54, le bébé de Tahlequah (J35), dernier né au sein de la population des orques résidentes du sud, est un mâle.

J57 a été vu mardi avec sa mère, près de Point Roberts, au sud de Vancouver, dans l‘état de Washington.

Selon le centre de recherche, J57 est un « jeune garçon fougueux » et a été observé ondulant, faisant du spyhopping et nageant aux côtés de sa mère qui cherchait activement de la nourriture ». 

Le bébé est aujourd’hui âgé d'environ trois semaines et il a un grand frère, Notch (J47). 

Notch est né en 2010, huit ans avant la tragédie qu’a connu Tahlequah avec la perte de son second bébé en 2018.

« Pour la pérennité de la population de la communauté des orques résidentes du sud, il aurait été préférable que les nouveaux-nés chez les orques résidentes du Sud soient des femelles », a déclaré dans un communiqué publié mercredi le Centre for Whale Research.

« Mais quel que soit le sexe, J57 est bienvenu. Il est robuste et semble en bonne santé ».

J57 a été vu pour la première fois le 5 septembre dernier, dans le détroit de Juan de Fuca. On pense qu'il est né le 4 septembre parce que sa nageoire dorsale était redressée, ce qui, selon les chercheurs, prend au moins 24 à 48 heures après la naissance.

A l'époque, on ne connaissait pas encore le sexe du bébé. 

Contrairement aux autres orques, les orques résidentes du sud sont particulièrement menacées, avec une population estimée à seulement 73 individus.

Peu après la première observation de J57, les chercheurs ont déclaré que cette naissance avait été un jour chargé en émotions, tant pour les humains que pour les mammifères marins.

Selon le Center for Whale Research, le taux de mortalité chez les jeunes épaulards est de 40 %. Le dernier bébé à avoir survécu est né en mai 2019.

Outre le manque de nourriture, la pollution, la circulation maritime et le bruit sont des menaces pour la population d’orques du nord-est du Pacifique.

Traduction : C'est assez ! 

Source : CTV News

Crédit photos : ©Sara Hysong-Shimazu / Maya' s Legacy and the Pacific Whale Watch Association.





Dernier article en date

Inquiétude au sujet de Fungie le dauphin