Enzo Maiorca - Un incroyable sauvetage

26 septembre 2020

Une histoire vraie qui souligne la nécessité de respecter le monde animal

De 1997 à 2000, l’association Accademia Kronos a organisé pour le compte des Ministères de l’agriculture et de l’environnement une vaste campagne nationale dans toutes les écoles italiennes connue sous le nom de « Vivere il Mare » (Vivre la mer).

Que ce soit dans les grands rassemblements ou dans les théâtres, les acteurs de cette campagne ont présenté aux étudiants de secondaire supérieur un concours lié à la réalisation d’un court-métrage documentaire sur le thème de la mer et de sa préservation. 

Les rencontres avec les centaines d’étudiants se tenaient presque systématiquement dans des théâtres où intervenaient une personne issue du milieu scientifique et une autre du monde du spectacle. 

On y projetait des documentaires sur l’environnement suivis de débats sur le thème de la mer.En 1999, à Palerme, dans le célèbre théâtre Politeama, sont intervenus le fondateur de l’Accademia Kronos, Ennio la Malfa et le grand Enzo Maiorca. Maiorca est le premier homme au monde à avoir plongé à plus de 100 mètres de profondeur en apnée. 

Il a souvent accompagné les membres de l’Accademia Kronos dans leurs interventions scolaires, en particulier en Calabre et en Sicile.

En cette matinée de novembre 1999, au théâtre Politeama, Enzo Maiorca évoquait son amour pour la mer et les créatures qui l’habitent. 

À cette occasion, il a raconté une histoire qui s’est produite quelques années auparavant près de Syracuse, alors qu’il s’entraînait en mer avec sa fille Rossana, elle-même détentrice de records d’immersion en apnée : un événement qui l’a profondément touché.

Voici l’histoire :

Enzo Maiorca, alors immergé dans les eaux chaudes de Syracuse, parlait à sa fille Rossana, encore sur le bateau mais sur le point de se mettre à l’eau, quant il sentit quelque chose lui toucher les épaules. 

Il se tourna et vit un dauphin. Il a très vite compris que l’animal ne cherchait pas à jouer mais à exprimer autre chose. Le dauphin s’est éloigné et Maiorca l’a suivi à la nage. 

L’animal a ensuite plongé et Enzo en a fait de même. À environ 12 mètres de profondeur, il y avait un autre dauphin, empêtré dans un filet de pêche abandonné. Maiorca est remonté immédiatement à la surface pour appeler sa fille afin qu’elle le rejoigne avec les deux couteaux de plongée qu’ils avaient à bord du bateau.

Photo d'illustration 

Il n’a fallu que quelques minutes à ces deux plongeurs aguerris pour libérer le dauphin piégé dans le filet. 

Ce dernier a ensuite puisé dans ses dernières forces pour remonter à la surface en émettant un « cri quasi humain », tel que le décrit Maiorca, et respirer (un dauphin peut rester sous l’eau une dizaine de minutes, au-delà desquelles il se noie).

Le dauphin, libéré, était encore étourdi, mais assisté d’Enzo, de Rossana et de l’autre dauphin. 

Il a ensuite retrouvé ses esprits et surprise ! 

Ils ont découvert qu’il s’agissait d’une femelle car elle était en train de mettre au monde un petit. 

La maman et son bébé se sont éloignés tandis que l’autre dauphin, un mâle continuait de tourner autour des deux humains. 

Photo d'illustration 

Il a fini par s’arrêter devant Enzo Maiorca et lui a donné un petit coup sur la joue, comme un bisou, en signe de gratitude, puis il s’est éloigné.

Cette merveilleuse histoire a tellement touché le public sur place, que tout le monde s’est levé et a longuement et chaleureusement applaudi. 

Enzo Maiorca a conclu son intervention en déclarant : 

 « Tant que l’homme n’aura pas appris à respecter et à dialoguer avec le monde animal, il ne pourra jamais connaître son véritable rôle sur cette Terre ».

Traduction : Julie Labille pour C'est assez ! 

Source : AK News 


Dernier article en date

Inquiétude au sujet de Fungie le dauphin