Au large de l'Espagne, de mystérieuses attaques d'orques contre des bateaux

 13 septembre 2020 - Un article de L'EXPRESS

De nombreux équipages ont vu leur gouvernail partiellement détruit après l'attaque de ces mammifères habituellement sociaux et peu dangereux avec l'homme

Un comportement inhabituel pour ces animaux qui font pourtant preuve d’une grande sociabilité et qui pourrait être dû à une hausse significative de stress sur une population en danger.

Les scientifiques n'en croient toujours pas leurs yeux. Au large des côtes portugaises et espagnoles, des orques se sont attaquées à des voiliers et autres embarcations humaines, sans qu'aucune explication rationnelle ne puisse être donnée, raconte The Guardian.  

Au cours des deux derniers mois, plusieurs signaux de détresse ont été envoyés après le passage en force de ces mammifères marins dont la taille oscille entre 6 et 8 mètres pour un mâle. Gouvernail endommagé, équipage marqué de bleus, coque partiellement détruite... les orques ont provoqué de nombreux dégâts physiques et matériaux.  

Des orques difficiles à éviter

Vendredi 11 septembre, un nouvel incident s'est déroulé au nord de l'Espagne. Une orque s'en est prise à un yacht de 10 mètres et a percuté l'arrière du navire à 15 reprises, d'après le directeur de la société Halcyon Yachts, propriétaire du bateau.  

Le même jour, plus au sud, deux collisions similaires ont été signalées. Les exemples d'attaques similaires ne manquent pas. Le 30 août, c'est un navire français qui alertait les gardes-côte pour leur signaler que des orques les avaient pris en chasse, peu de temps après qu'un yacht de la marine espagnol a perdu une partie de son gouvernail sous l'assaut des épaulards.  

Une population de plus en plus stressée ?

Le comportement des orques est d'autant plus étonnant, qu'elles ont pour habitude d'accompagner les bateaux et non d'avoir un comportement agressif envers eux. De la famille des dauphins, les orques sont considérées par les scientifiques comme des mammifères sociaux et très intelligents. Les autorités maritimes espagnoles ont depuis demandé aux navires de "garder leur distance" avec les orques pour éviter de nouveaux incidents. Mais la tâche semble compliquée.  

D'après les rapports de certains marins, les orques pourchasseraient volontairement les bateaux afin de leur faire du mal. Selon les spécialistes, ce comportement est "très inhabituel" et "préoccupant". Aucune donnée ne permet pour l'instant d'expliquer ce changement soudain de comportement. Il pourrait être dû à une hausse significative de stress sur une population en danger.  

Lire également : C’est quoi cette histoire d’orques qui attaquent des bateaux en mer ?






Dernier article en date

Inquiétude au sujet de Fungie le dauphin