Orques résidentes du Sud - Racer (L72) est enceinte !

27 juillet 2020

Cette photo montre son corps entre septembre 2019, alors qu'elle était enceinte depuis quelques mois, et plus récemment en juillet 2020, tandis que sa morphologie indique clairement qu'elle est en fin de grossesse. 


La grossesse chez les orques dure généralement de 17 à 18 mois. 

Depuis début juillet, le Dr Holly Fearnbach et le Dr John Durban de Southall Environmental Associates (SEA) ont pu collecter des images aériennes de la majorité des membres de la population des orques résidentes du Sud. Ce projet, qui est en cours, utilise des photographies prises par des drones pour mesurer de manière non-invasive la croissance et l'état corporel de chaque orque de cette population afin de suivre leur évolution au fil du temps. 

Des mesures quantitatives seront générées ainsi pour tous les individus rencontrés, mais des changements évidents chez certaines orques ont révélé que dans les 3 pods (J-K et L) certaines d’entre elles étaient enceintes. Ce n'est pas inhabituel, mais malheureusement la majorité de ces grossesses récentes ne sont pas allées à terme. 

Des études menées par des scientifiques de l'Université de Washington ont démontré que ces fausses couches sont liées à la nutrition et à l'accès à leurs proies, les saumons quinnats. 

L’espoir réside dans le fait que les orques résidentes du Sud ne soient pas dérangées et qu’elles auront assez d’espace pour s’alimenter en cette période si importante. 

Avec une population réduite à 73 individus, dernier recensement effectué par Center for Whale Research, chaque naissance est extrêmement importante et apporte une note d’espoir pour le rétablissement de cette population menacée d'extinction.

Traduction : C'est assez ! 

Source : SR3

Crédit photo : 
NOAA’s Southwest Fisheries Science Center/©SR3/SEA

Dernier article en date

Inquiétude au sujet de Fungie le dauphin