Des nouvelles de Little White et Little Grey

8 juillet 2020 - Par Danny Groves (WDC)

Le transfert de Little White et Little Grey de leur bassin de soin vert le sanctuaire de la baie de Klettsvik était prévu pour vendredi dernier. 


Cependant, les vétérinaires de la Whale and Dolphin Conservation ont confirmé que les 2 bélugas souffraient d’une très légère infection bactérienne à l'estomac.

Cette infection a été découverte durant les derniers contrôles sanitaires avant le transfert de Little White et Little Grey, et a été confirmée le 30 juin dernier. 

La bonne nouvelle est que cette infection est bénigne et traitable. Mais cela signifie également qu’il faudrait attendre quelques semaines pour envisager le transfert de Little White et Little Grey dans le sanctuaire marin. Un délai nécessaire pour permettre aux 2 bélugas de finir leur traitement. 

Little White et Little Grey continuent de bien se nourrir et se comportent et interagissent comme d'habitude avec leur équipe de soigneurs. 


« Bien que cela soit très décevant pour notre équipe en Islande et pour notre équipe qui soutient ce projet et qui ont travaillé sans relâche à la préparation du transfert des 2 bélugas pour que tout soit prêt cette semaine, nous devons au final toujours faire ce qui est juste pour les 2 bélugas. Leur santé et leur bien-être restent notre priorité absolue et nous ferons donc toujours ce qui est bon pour elles. »

Cette première étape est la « phase logistique » du processus en deux étapes qui permettra de relâcher les bélugas dans le sanctuaire principal de la baie.

Une fois qu’elles auront été transférées dans la zone de soins du sanctuaire marin, Little White et Little Grey auront besoin d'une courte période pour s'acclimater à leur nouvel environnement naturel et à tous les éléments extérieurs.

« Nous tenons à à tous vous remercier pour votre soutien et votre compréhension et nous ferons le point sur la situation au cours des prochaines semaines. »

En plus de contribuer à la création du premier sanctuaire de bélugas au monde en Islande avec le SEA LIFE Trust, la WDC travaille également en partenariat avec d'autres projets de sanctuaires. Nous espérons que ces initiatives contribueront à encourager la réhabilitation du plus grand nombre de cétacés captifs dans les environnements naturels du monde entier, et qu'elles permettront un jour de mettre fin aux spectacles de baleines et de dauphins.