Chine - Le premier marsouin aptère du Yangtzé élevé en captivité a été relâché dans la nature 

13 juillet 2020

Beibeï a été relâché le 6 juillet dernier dans la réserve naturelle nationale de Tian'ezhou, près de la ville de Shishou.


Né en 2016, Beibei a été élevé dans un bassin spécialement conçu pour lui durant quatre ans. Le marsouin a reçu un entrainement visant à l'aider à s'adapter à la vie sauvage une fois réintroduit dans son milieu naturel.

Le personnel de la réserve surveillera Beibei et l'aidera si nécessaire.

  • Créée en 1992, la réserve naturelle de dauphin de Tian’ezhou est la première zone de protection pour les dauphins relocalisés du monde. Selon les statistiques, le nombre de marsouins dans cette réserve a augmenté de 5 à environ 80 individus au dernier recensement de cette petite population de cétacés.

« Nous avons découvert que non seulement les animaux survivaient mais aussi qu'ils se reproduisaient naturellement à Tian'ezhou. C'est très encourageant » - Wang Ding, spécialiste des marsouins auprès de l'Académie des sciences chinoise.

Il existe cependant des risques de consanguinité. L’arrivée de Beibei devrait accroître la diversité génétique de cette petite population de marsouins.


Le dernier mammifère aquatique du plus long fleuve chinois n'existe plus qu'à un millier de spécimens, dont certains survivent dans des lacs proches du Yangtsé. 

Considéré comme « en danger critique d'extinction » par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le dernier stade avant l'extinction à l'état sauvage, ses effectifs sont inférieurs à ceux du panda, animal symbole de la faune en danger.

Début 2016, une politique de protection des rivières a été lancée à l'initiative du président Xi Jinping, suivie la même année par un plan de protection du marsouin, avec la création de réserves et un programme de recherche sur la reproduction artificielle. 

Ce plan a été mis en place afin d’éviter que ne se répète la tragédie du dauphin du Yangtsé, considéré disparu en 2006. Le marsouin aptère est désormais le seul cétacé à résider dans les eaux du fleuve. Il est le seul marsouin d’eau douce dans le monde.


Le marsouin aptère est un membre de la famille des baleines à dents. Il est appelé ainsi car qu'il n'a pas de véritable nageoire dorsale. Les femelles donnent naissance à un petit une fois tous les deux ans et ont une période de gestation de 10 à 11 mois.

Le dernier mammifère aquatique du plus long fleuve chinois n’existe plus qu’à un millier de spécimens, dont certains survivent dans des lacs proches du Yangtsé.

Le marsouin du Yangtsé souffre de la pollution, de la surpêche, de la navigation et des barrages comme celui des Trois gorges, l'un des plus grands du monde, construit en amont. Mais les efforts engagés notamment contre la pollution et la surpêche ont commencé à porter leurs fruits.

Traduction : C'est Assez !

Source : CGTN

Crédit photos : ©China Cetacean Alliance/©WWF/©Beijing Information