Nage avec les cétacés au mépris des règles : Globice tape du poing sur la table

18 juin 2020 

« Le harcèlement des animaux n'est en aucun cas justifiable »

Après la publication sur internet d'une vidéo montrant une personne nageant avec des dauphins au large de La Réunion, allant même jusqu'à caresser le cétacé, l'association Globice a publié un communiqué qui dénonce cette pratique.


« La nage avec les cétacés est une pratique controversée qui alimente les discussions de par le monde et génère des dispositions juridiques de plus en plus coercitives.

Lucrative, elle fait l'objet d'une activité commerciale à fort pouvoir d'attraction qui, à La Réunion, est strictement encadrée. L'arrêté préfectoral du 12 juin 2019 prévoit notamment que toute approche intentionnelle à moins de 15 mètres des cétacés est strictement interdite, y compris sous la surface Les contrevenants s'exposent à des poursuites, peines et sanctions disciplinaires.

Malgré cela, comme l'atteste cette capture d'écran d'une vidéo postée sur les réseaux sociaux à La Réunion le 15 juin, certains acteurs peu scrupuleux, agissant en marge de la profession, persistent à organiser des sorties qui dérogent totalement à ces règles, encourageant des interactions préjudiciables aux cétacés. 

Rappelons que les cétacés sont des animaux sauvages dont l'interaction avec l'être humain provoque des modifications de comportements qui les perturbent dans leurs activités vitales (repos, nourrissage, socialisation...), les épuisent et les stressent. Parfois avec des conséquences létales, notamment dans le contexte de gestations.

Cette proximité n'est par ailleurs pas sans risque pour les nageurs. Le contact peut engendrer des réactions hostiles chez les animaux ou favoriser la transmission de pathologies d'une espèce à l'autre.

Lorsqu'elles sont bien menées, les observations de cétacés peuvent être un moyen d’éducation à l’environnement et de sensibilisation à la protection des cétacés. Le harcèlement des animaux n'est en aucun cas justifiable

Note de C'est assez ! : 

De par le combat de notre association, nous dénonçons la nage commerciale avec les dauphins, que ce soit dans un bassin, ou dans l’océan ! 

Cette pratique lucrative ne respecte en rien l’animal. Elle est source de stress pour les dauphins. 

Les cétacés ont besoin de temps pour se reposer, pour socialiser et pour se reproduire. Certains opérateurs ne respectent ni les animaux, ni les règles et sont intrusifs, perturbant et harcelant les cétacés pour permettre à leurs clients de réaliser « leur rêve ». 

Trop de sollicitations dérangent les dauphins et les empêchent de pallier à leurs besoins naturels et finit par modifier leur comportement au quotidien ce qui les mets en danger (accident avec les nageurs, plongeurs, bateaux …).
Ces nouveaux comportements sont ensuite enseignés aux petits qui finissent par développer, génération après génération, une forme de domestication qui est très dangereuse pour les animaux sauvages dans leur milieu naturel.

La nage commerciale avec les cétacés ne doit pas être associée aux activités de « whale-watching » permettant l’observation des mammifères marins. Lorsque ces activités sont menées dans le respect des règles et des cétacés, elles peuvent être un moyen d’éducation à l’environnement, de sensibilisation sur la protection des cétacés et bien sûr d’émerveillement.

« Le milieu marin n'est pas une aire de jeux où tout est permis »




Dernier article en date

10 marsouins aptères aperçus dans le fleuve Yangtsé