Marineland - Nouvelle naissance dans les bassins

15 mai 2020

Nala a donné naissance le 8 mai dernier à son premier bébé, une petite femelle.

Encore un prisonnier qui ne connaîtra jamais le bonheur de nager dans l'océan !


La maman, Nala, est née dans les bassins du Marineland le 3 juin 2010. Elle est la fille de Malou, capturée à Cuba en 1985 et d’Éclair décédé en février 2015 d’un cancer de la prostate, décès confirmé bien par Marineland en Juillet 2015.

Nala est détenue dans le Lagon et participe bien involontairement aux « rencontres » avec les clients !

« Pour l'heure, Nala et son petit son dans un bassin qui leur est réservé, afin qu'ils puissent reprendre des forces loin de leurs congénères. »

« Très vulnérable durant les premières étapes de sa vie, le jeune dauphin bénéficie d’une surveillance constante de la part de l’équipe animalière », déclare le parc. 


Cette naissance intervient alors que la reproduction des dauphins en captivité est dénoncée par C’est assez !

Puisqu’il semble impossible à Mme Elisabeth Borne de tenir ses engagements et de prendre les mesures fortes qu’elle a promises, l’association C’est assez ! demande à Mme la Ministre de mettre en place dans les plus brefs délais un MORATOIRE sur la reproduction des cétacés captifs !

Le 3 mai 2017, Ségolène Royal avait signé un arrêté interdisant la reproduction de ces orques et des dauphins dans les delphinariums français. En janvier 2018, les delphinariums avaient obtenu du Conseil d’Etat l’annulation  de cet arrêté pour vice de forme [Le texte avait été soumis, comme l’impose la loi, au Conseil national de protection de la nature et au Conseil supérieur de prévention des risques technologiques, ainsi qu’à une consultation publique. Les juges ont estimé que ce texte avait subi par la suite des modifications, dénaturant le projet initial, qui auraient dû conduire à une nouvelle consultation du public et à une nouvelle question posée aux instances interrogées.]

Naître en captivité, être condamné à tourner en rond toute sa vie dans un bassin…, la captivité n’est que souffrance et frustration pour des animaux conscients d’eux-mêmes et de leur situation.

Leur enfermement est inutile et cruel, et il est éthiquement injustifiable.

Il est temps de mettre un terme à la souffrance des cétacés captifs et d’interdire la reproduction des dauphins et des orques dans les delphinariums français comme l’ont déjà fait de nombreux pays : le Costa Rica, le Chili, la Croatie, la Slovénie, l’Irlande….et plus récemment, le Canada qui, en 2019, a interdit la captivité des cétacés. Le projet de loi interdisant également l’importation et l’exportation de mammifères marins, ainsi que leurs embryons et spermatozoïdes.



Crédit photo et capture d’écran : ©Marineland – Katia Nadalin