Le dauphin Zafar est mort

13 mai 2020

Zafar, habitué de la rade de Brest, a été retrouvé mort mardi sur la plage de Wijk aan Zee par un homme qui promenait son chien. Sa nageoire caudale était amputée, et son corps était marqué. 


La fondation SOS Dolfijn a pu identifier le dauphin sur la base de photos qui leur ont été envoyées.

Le corps de Zafar a été transporté à la faculté de médecine vétérinaire de l'université d'Utrecht pour autopsie. 

Selon les résultats, le dauphin est décédé suite à une collision avec un navire il y a quelques jours. 


Un scanner a montré que Zafar avait de graves blessures. Les vétérinaires ont constaté de nombreuses fractures au niveau des vertèbres et une importante hémorragie interne. Des fractures ont également été constatées au niveau de la base de la caudale. Seul un coup sec et brutal peut totalement amputer une caudale de cette façon. Sa nageoire caudale aurait été sectionnée par l’hélice du bateau.

Rien n'indique que le dauphin ait eu des problèmes de santé. L'animal s’était correctement alimenté, son estomac était rempli de poissons.

Le porte-parole de SOS Dolfijn, très affecté par la nouvelle a déclaré : « Nous nous sommes donné tant de mal pour sauver ce dauphin, ce n'est pas le résultat que nous souhaitions ».

« Le dauphin était en bonne santé lorsqu'il est retourné en mer et il attrapait du poisson », a-t-il poursuivi.


Zafar était arrivé aux Pays-Bas au début du mois de mai. Il avait suivi le sillage de la goélette « Tres Hombres » durant 3 jours en direction des Pays-Bas. 

Il avait franchi les écluses d'Ijmuiden et avait nagé jusqu’au port d’Amsterdam où il a été observé le samedi 2 mai.

Les eaux saumâtres du port n’étant pas saines pour un dauphin, des membres de la fondation SOS Dolfijn avaient pris la décision de ramener le dauphin vers le large, l’aidant à passer les écluses afin qu'il rejoigne la mer du Nord à Ijmuiden. Après plusieurs tentatives, le dauphin avait pu retrouver la mer.


C’est une triste fin pour Zafar, ce grand dauphin solitaire et facétieux, qui était bien connu des habitants du Finistère. Le dauphin avait élu domicile en Bretagne depuis plusieurs années. 

Traduction : C'est assez ! 

Sources : 
Crédit photos : ©Stefan Kamsma / ©Stichting SOS Dolfijn / ©ANP