Norvège - Les baleiniers de nouveau en chasse !

Par Danny Groves - 31 mars 2020

Alors que le monde fait face à une pandémie et lutte contre le coronavirus, les baleiniers norvégiens font fi du covid-19 et ont repris la mer pour massacrer des baleines.


La saison de chasse à la baleine en Norvège a commencé le mercredi 1er avril dernier. 

Malheureusement, la première baleine de Minke a été tuée seulement quelques heures après que le « M / S Reinebuen » ait quitté le port.


Le quota autorisé par le gouvernement norvégien pour cette saison de chasse est de 1278 baleines de Minke.

L’an dernier, les baleiniers norvégiens ont tué 429 petits rorquals, soit moins que durant la saison 2018 durant laquelle 454 baleines avaient été harponnées. En 2014, la chasse commerciale à la baleine en Norvège a connu son apogée avec l’exécution de 763 baleines.

La Norvège a repris la chasse commerciale à la baleine en 1993. En 2002, elle a aussi repris ses exportations de produits baleiniers essentiellement vers le Japon, exportations interdites par la Convention Internationale sur les espèces menacées.

En 2018, la Norvège a même relevé le quota de baleines pouvant être harponnées dans ses eaux territoriales.

La Norvège a repris sa chasse en raison de son objection au moratoire de 1982 interdisant la chasse commerciale à la baleine.

Cette année, au moins 10 bateaux prendront part à ce massacre.


En plus du contexte inquiétant, les autorités norvégiennes proposent de modifier la réglementation concernant les personnes pouvant obtenir un permis de chasse à la baleine, ce qui affaiblirait les restrictions. Les consultations sur la question de savoir qui peut chasser les baleines s’étalent normalement sur une période de plusieurs mois, mais les propositions actuelles pourraient ramener ce délai à trois semaines seulement, ce qui permettrait à un plus grand nombre de navires de se joindre à l'abattage. Il est possible qu'au moins trois navires supplémentaires soient déjà en attente de leur départ, profitant de l’assouplissement du processus s'il est adopté.

Durant des décennies, le gouvernement norvégien a subventionné l'industrie de la chasse à la baleine et a fortement encouragé la consommation de viande de baleine. Cependant, la baisse de la demande a forcé l'industrie à être plus créative dans ses tentatives de susciter un nouvel intérêt pour la viande de baleine dans des secteurs clés de la population. Des subventions gouvernementales substantielles ont été accordées pour promouvoir la viande de baleine lors de festivals alimentaires ou dans les écoles. D'autres stratégies consistent à tenter de se débarrasser des surplus de viande de baleine en les donnant aux sans-abri, mais toutes ces tentative ont eu des résultats mitigés et la tendance de consommation de viande de baleine reste à la baisse.

Une étude de 2019 sur la consommation domestique, financée en partie par le WDC, a confirmé cette tendance, révélant que seuls 4 % des Norvégiens mangent régulièrement de la viande de baleine, alors que deux tiers n'en mangeaient pas du tout ou l’ont fait il y a longtemps. 75 % des 18-29 ans ont déclaré ne jamais manger de viande de baleine.

Depuis 2014, la Norvège a tué 2902 baleines de Minke :

  • 2014 - 736 baleines de Minke
  • 2015 - 660 baleines de Minke
  • 2016 - 591 baleines de Minke
  • 2017 - 32 baleines de Minke
  • 2018 - 454 baleines de Minke
  • 2019 - 429 baleines de Minke

On estime que près de 3 millions de baleines ont été tuées à travers le monde au 20ème siècle, un siècle dévastateur qui a dévasté les populations de baleines.

Traduction : C'est assez ! 


Crédit photos : 
©The animal Fund
©M / S Reinebuen


Dernier article en date

Inquiétude au sujet de Fungie le dauphin