Bali - Dewa est décédé des suites d’une longue maladie

Par Ric O'Barry - 12 mars 2020

Dewa, l'un des quatre dauphins confisqués à l'hôtel Melka Excelsior à Lovina, au nord de Bali, est morte le 11 mars dernier des suites de la maladie dont elle souffrait depuis de longues années. 

©Dolphin Project

« Lorsque Dewa a été sauvé de l'hôtel Melka Excelsior, son taux de globules blancs était quatre fois supérieur à la normale. Il n'avait jamais reçu de soins médicaux sérieux pour sa pneumonie chronique - ce que à quoi notre équipe a immédiatement remédié. Il n'avait plus d’énergie, mais avec le temps, il s'est tout doucement intéressé à son environnement. Johnny, l'un de nos dauphins sauvés, l'a invité à jouer et parfois, il était très intéressé et participait. » ~ Femke den Haas, responsable de la campagne indonésienne du Dolphin Project

Dewa a eu un passé compliqué. Durant les 12 années et plus durant lesquelles il a été détenu dans la petite piscine chlorée de l'hôtel, Dewa avait contracté une pneumonie chronique qui n'a pas été correctement traitée. On l'a souvent vu se jeter contre les bords de la piscine, ce qui a laissé de multiples et profondes coupures sur son corps. Dewa souffrait également  d'un traumatisme émotionnel.

L’ équipe du Dolphin Project avait transféré Dewa de la piscine de l’hôtel Melka vers le sanctuaire de la baie de Banyuwedang, à l'ouest de Bali, le 8 octobre 2019. Heureusement, ses anciens soigneur, ayant perdu leur emploi après la fermeture de l'hôtel, avaient accepté de travailler avec l‘équipe du Dolphin Project. 



©Dolphin Project

Après des mois de soins intensifs et de tests de diagnostic faits par l’équipe vétérinaire du Dolphin Project en poste, et  des consultations de vétérinaires étrangers (ultrasons, rayons X et analyses sanguines), l‘état de santé de Dewa s‘était amélioré. Il avait pris du poids, ses lésions cutanées avaient guéri et il a retrouvé gout à la nage, aux plongées et aux parties de jeux avec son ami Johnny.

« Dewa était plus sain et il allait tellement mieux depuis son arrivée au sanctuaire, j'avais tellement d'espoir. Il luttait toujours pour sa santé, mais je l'ai finalement vu plus heureux. Pourtant, il est parti. Je déteste tellement cela et il me manque. L'industrie de la captivité me met tellement en colère, quelque chose dont j'ai fait partie durant si longtemps ». ~ Wahyu, coordinateur de l'équipe de soins du Bali Dolphin Sanctuary


Au cours des dernières semaines, Dewa est devenu léthargique. Il a perdu l’appétit ainsi que l’intérêt qu’il portait à son environnement. Notre équipe a placé Dewa en isolement dans un enclos médical. Malgré les soins médicaux donnés par l’équipe 24h/24, y compris l'alimentation par sonde, l'hydratation et les médicaments, les forces de Dewa déclinaient, et il a pris son dernier souffle le 11 mars 2020.

Rappel des faits : 

Après avoir reçu de nombreuses plaintes au sujet du Melka Excelsior Hotel concernant la violation du bien-être des animaux observés à l'hôtel Melka, le ministère des forêts avait demandé à l’équipe du Dolphin project d'enquêter. Suite à l’examen du rapport fait par le Dolphin Project et grâce aux efforts extraordinaires de Mme Indra Exploitasia, directrice du Biodiversity Conservation and Directorate General of Natural Resources  du ministère de l'environnement et des forêts, la saisie immédiate de tous les animaux a été ordonnée.



Le 6 août, l'hôtel Melka Excelsior de Lovina, au nord de Bali, fermait. 
Suite à cette fermeture, Rocky, Rambo, Johnny et Dewa, 4 des dauphins détenus dans le bassin de l’établissement avaient été confisqués. Malheureusement, deux jours seulement avant ce sauvetage, un cinquième dauphin, Gombloh, est mort à l'hôtel des suites de sa captivité.

Le 8 octobre, le Dolphin Project, en collaboration avec leurs partenaires locaux, le département central des forêts de Jakarta et le JAAN, a créé le premier sanctuaire permanent pour dauphins au monde. 


Le sanctuaire de Bali, situé dans la baie de Banyuwedang à l'ouest de Bali, est le premier du genre au monde créer pour s'occuper des dauphins autrefois détenus en captivité. Rocky, Rambo, Johnny et Dewa sont les premiers dauphins à avoir été amenés ici. 

Avant la construction du sanctuaire, le Dolphin Project avait construit la première installation permanente au monde dédiée à la réhabilitation et à la libération de dauphins à Kemujan (Karimun Jawa). Baptisé Camp Lumba Lumba (lumba étant le mot indonésien pour dauphin), le centre de réhabilitation répond à la nécessité de mécanismes efficaces d’application d’une loi interdisant la capture de dauphins sauvages en Indonésie.

Traduction : C'est assez ! 


Crédit photos : ©Dolphin Project 



Dernier article en date

Bali - Dewa est décédé des suites d’une longue maladie