Les orques de la Péninsule de Valdes (Argentine)

Cette population d'orques, qui compte environ une trentaine d’individus, a une technique de chasse unique au monde qui ne peut être observée que dans cette région.

Maga, la matriarche, en pleine chasse le long des côtes argentines

Cette technique bien précise est transmise de génération en génération, c’est la matriarche qui enseigne aux jeunes orques ce comportement alimentaire qu’ils ont développé, l’échouage intentionnel.

Les orques se jettent, au péril de leur vie, sur les plages pour attraper leur proie, manchots, jeunes otaries qui sont sur la plage.

Les conditions nécessaires pour l’échouage volontaire des orques :

  • Les orques peuvent être aperçues tout au long de l’année le long des côtes de la péninsule, mais elles visitent les plages de Punta Norte et Caleta Valdes bien plus régulièrement entre fin février et mi-avril. Cette période correspond à celle des bébés otaries apprenant à nager
  • Les orques ne peuvent attaquer uniquement pendant la période entourant la marée haute (3h avant et 3h après) de façon à éviter les récifs et donc les risques de blessures qui pourraient leur être fatales.
  • Les courants ne doivent pas être trop forts et la mer doit être calme. Cela implique, ni vent ni vagues.

Il existe différents types d’orques à travers le monde. Elles ont chacune leurs propres comportements et techniques de chasse adaptés à leur région et régime alimentaire.

Source : Pixels & Travels

Crédit photo : ©Lina Grube 

Dernier article en date

Inquiétude au sujet de Fungie le dauphin