Hong-Kong - L’Ocean Park met fin aux spectacles de dauphins et d’otaries

Par Sally Ho - 15 janvier 2020

Ocean Park, le parc animalier de Hong Kong, a annoncé la fin de ses spectacles avec des dauphins et des otaries après avoir essuyé le feu des défenseurs des droits des animaux.

Crédit photo ; ©Ocean Park 
Jusqu'à aujourd‘hui, le parc avait défendu avec acharnement ces spectacles, prétextant qu'il contribuait à éduquer le public. Ce changement fait partie de son plan de réaménagement du parc avec 26 nouveaux manèges, qui, selon Ocean Park, attireront des « millions » de visiteurs d'ici 2027.

Ocean Park est le premier parc à thèmes qui a ouvert à Hong Kong en 1977. 

Durant des années, les spectacles de dauphins ont été dénoncés par les militants des droits des animaux et les organisations environnementales, surtout après la mort de plusieurs dauphins au sein du parc. Cependant, jusqu'à cette décision récente de supprimer complètement l’Ocean Theatre, le parc défendait ce show pour sa valeur prétendue « éducative ».

Cette annonce fait partie du « tout nouveau » plan de réaménagement de leurs installations sur le thème « Aventure », qui verra le démantèlement de 12 anciens manèges et la mise en place de 26 nouveaux.

Les travaux d'agrandissement commenceront officiellement en 2023, et les nouvelles attractions devraient être terminées d'ici 2027.

Le parc fait face des difficultés financières depuis un certain temps, avec une baisse de fréquentation de 30 % d’une année sur l’autre. Dans leur rapport annuel pour l'exercice financier se terminant le 30 juin 2019, les responsables du parc ont révélé qu'ils connaissent un net ralentissement depuis quatre années consécutives.

Ils ont déclaré qu’il demanderait un financement ponctuel de 10,64 milliards de dollars HK au gouvernement hongkongais.

Crédit photo : ©Winson Wong

« En ce qui concerne les dauphins... il a été décidé que nous n'avons plus besoin de l'Ocean Theatre comme base pour une salle de spectacle, et nous allons arrêter le programme avec les dauphins », a déclaré Leo Kung, président d'Ocean Park. Une fois l’Ocean Theatre fermé, les dauphins seront transférés dans une autre zone à l'intérieur du parc, mais resteront visibles par le public.

Durant des années, les militants de Hong Kong ont demandé à Ocean Park de cesser progressivement ses spectacles d'animaux et les programmes d’inséminations artificielles.

En mai 2018, le groupe de défense des droits des animaux Dolphin Family a organisé une manifestation devant le parc dans le cadre de la journée mondiale annuelle « Empty The Tanks », journée qui vise à sensibiliser le public sur les méfaits de la captivité sur les cétacés. Selon les activistes de « Empty The Tanks », les mammifères marins qui sont gardés dans des bassins ne mangent pas suffisamment, ne socialisent pas, ne se reproduisent pas naturellement…

Non seulement le fait de garder des dauphins en captivité implique de blesser ou de tuer des dauphins durant les processus de capture, mais ces captures ont des conséquences terribles sur la santé physique et mentale des mammifères marins.

Gardés dans des bassins minuscules et stériles, sans distraction, ni stimulations naturelles, les dauphins captifs doivent être régulièrement soignés avec des médicaments contre les ulcères et autres maladies, contre les dépressions, afin de les soulager de leurs souffrances dues à leurs conditions de vie cruelles et aux comportements contre nature qu'ils doivent adopter pour le divertissement du public.

Pour Gary Stockes, fondateur de l’ONG OceansAsia, basée à Hong-Kong :

« La victoire laisse un gout amer. Le spectacle est terminé, ce qui est formidable. 
Cependant, cette décision est au programme depuis 5 ans, et ce dans le cadre du plan de réaménagement du parc.
Les dauphins seront déplacés dans une autre zone et seront toujours exposés au public, toujours au sein d’Ocean Park.
À mes yeux, c’est une petite victoire. 
Tous les dauphins d’Ocean Park sont nés en captivité et ne seront donc jamais relâchés dans la nature. »

Traduction : C'est assez 

Sources : 

Dernier article en date

Bali - Dewa est décédé des suites d’une longue maladie