Russie - Les bélugas relâchés en Extrême-Orient russe s'adaptent avec succès

17 décembre 2019

Les observations de bélugas sont assez fréquentes, et ils sont toujours vus en groupe. 

Les militants ont confirmé que les bélugas libérés de la « prison des baleines » s'adaptaient avec succès à leur habitat naturel.


La coalition d’ONG « Freedom to beluga whales and orcas » a déclaré sur sa page officielle du réseau social russe VKontakte, que suite à des entretiens avec des habitants de la région, les bélugas avaient été vus chassant et se déplaçant en groupe.

« Les 13 et 14 décembre, nos représentants ont surveillé la zone où les mammifères avaient été relâchés. Ils n'ont pas pu les voir, mais ils ont parlé avec les agents de sécurité de plusieurs installations côtières. Les observations concernant les bélugas sont assez fréquentes, ils sont vus en groupes d’au moins 2 individus mais le plus souvent, ils sont en groupes plus importants d'environ 6 à 12 individus. Les plus jeunes bélugas de couleur grise, sont observés aux côtés des adultes de couleur blanche. Jusqu'à présent, aucun béluga mort n'a été repéré », ont déclaré les militants dans un communiqué.

Selon les témoignages, les bélugas se déplacent dans différentes baies de la région, où ils passent deux ou trois jours avant de repartir.

Rappel des faits : 
  • 90 bélugas et 11 orques avaient été capturés pour être vendus aux parcs marins chinois. Ils étaient détenus dans des conditions abominables dans des enclos de la baie de Sredniaïa, dans la région de Primorsky, depuis l'été 2018. 3 bélugas et 1 orque sont morts à cause de ces conditions de détention.

  • Les enquêteurs ont constaté des infractions lors de la capture des baleines, et une affaire pénale a été ouverte pour saisie illégale de bioressources.

  • Les sociétés responsables de ces captures ont été condamnées par le gouvernement russe à payer de lourdes amendes pour violation des lois de la pêche qui interdisent la vente de cétacés à des pays étrangers.
  • En juin 2019, le transport des mammifères marins vers le nord de la région de Khabarovsk a débuté en vue de leur libération.
  • Le premier groupe, composé de 2 orques et 6 bélugas, a été relâché le 27 juin.
  • 3 orques ont été libérées le 16 juillet et 3 autres le 6 août.
  • Les 2 dernières orques encore détenues, ainsi que 6 bélugas, ont été relâchés le 27 août 2019.
  • Entre le 8 et le 10 novembre dernier, les 50 derniers bélugas ont été libérés dans la réserve naturelle de Tazovski (région de Primorsky) en raison des tempêtes saisonnières qui balayent cette région, et non en mer d'Okhotsk comme cela avait été prévu initialement.


Traduction : C’est assez !


Crédit photos : ©Yuri Smityuk/TASS / ©Vniro / ©Free Russian Whales / ©Greenpeace Russie / ©Yuri Smityuk






Dernier article en date

Bali - Dewa est décédé des suites d’une longue maladie