Les bélugas sauvages ne jouent pas au rugby !

11 novembre 2019

Les images d’un béluga jouant avec un ballon de rugby ont été abondement relayées sur les réseaux sociaux. Hors, rapporter la baballe n’a rien d’habituel pour un cétacé sauvage !


La vidéo a été filmée près d’Hammerfest, en Norvège, et pas en Arctique ou en Antarctique comme prétendu sur certains posts. Elle a été partagée des millions de fois en quelques jours.


Ce béluga ne serait autre que Hvaldimir, ancien béluga captif qui a pu s’échapper d’un programme militaire russe. Il a été vu pour la première fois en avril 2019 au nord de la Norvège. Le cétacé portait un harnais portant une étiquette « Équipement de Saint-Petersburg »


Hvaldimir a été habitué à être nourri par des humains, et il est pour l’instant, et malheureusement incapable de chasser et de se nourrir seul.

La Hvaldimir Foundation, mis en place par Norwegian Orca Project, est d’ailleurs la seule association ayant une autorisation officielle pour un programme d'alimentation qui suit des protocoles mis en place en mai 2019 par la Direction des Pêches norvégienne. Ils font d'ailleurs en sorte que Hvaldimir s'adapte à la vie sauvage et ne dépendent plus des humains. Des nouvelles sont donnés régulièrement sur leur page FB, et dans un post daté du 27 octobre, la fondation donne de bonnes nouvelles du béluga qui aurait pris du poids.


Et comme le rappelle Ferris Jabr (ancien sauveteur d’une fondation pour animaux marins.) : « Les bélugas sont incroyablement intelligents et sociables mais les vraies baleines sauvages n’ont pas l’habitude de jouer au rugby. Elles ne savent pas quoi faire avec une balle si vous leur en lancez une ».

Ce type d’actions peut être néfaste pour Hvaldimir, et perpétue son accoutumance à l’humain, ce qui réduit les chances du béluga d’apprendre à se nourrir seul et met donc sa vie en danger. Ces actions réduisent également à néant les efforts de réhabilitation mis en place pour ce béluga et mettent donc sa vie en danger.

Pour avoir des nouvelles de Hvaldimir, vous pouvez suivre la page Hvaldimir Foundation

Source : Quad Finn

Crédit photos : ©Hvaldimir Foundation 
Montage photo : ©Basta Delphinari


A la Une

Sélection du message

Orques dans le port de Gênes, de la joie à la tristesse