Etats-Unis - Le Congrès approuve le projet de loi interdisant l’achat et la vente d’ailerons de requin

20 novembre 2019 

Le Shark Fin Sales Elimination Act, porté par les représentants américains Gregorio Sablan et Michael McCaul, a été adoptée par la Chambre des représentants des États-Unis par 310 voix contre 107. 

Ce projet de loi vise à interdire l'importation, l'exportation, la possession, le commerce et la distribution des ailerons de requin et des produits contenant des ailerons de requin dans tout le pays dans le but de stopper le déclin des populations de requins.


Le commerce mondial des ailerons de requin contribue à la perte de 73 millions de requins chaque année, a déclaré l'Animal Welfare Action. 

Wayne Pacelle, fondateur d'Animal Wellness Action, se félicite de cette initiative, et a qualifié le prélèvement d'ailerons de requin « d’inutile et barbare », affirmant qu'il mettait en péril la santé des espèces et des écosystèmes.

Actuellement, le Shark finning et la possession d'ailerons de requin à bord d'un navire sont interdits dans les eaux américaines en vertu du « Shark Conservation Act 2010 », loi sur la conservation des requins. 

Toutefois, cette loi n’interdit pas le commerce intérieur de parties du corps de requins ou de leurs nageoires provenant de pratiques de pêche cruelles dans le monde entier qui sont  vendus aux Etats-Unis. 

La Shark Fin Sales Elimination Act vise à combler cette lacune et à mettre fin à la  contribution des États-Unis à ce commerce.


En interdisant ce commerce, les États-Unis contribueront à réduire le prélèvement d’ailerons de requins, à diminuer la demande mondiale d'ailerons de requins et à conserver les populations de requins. 

« Ce projet de loi est un moyen efficace et gratuit qui permettra de soustraire les États-Unis au commerce néfaste des ailerons de requins, commerce qui contribue à la perte de près de 73 millions de requins chaque année », a déclaré  M. Sablan, délégué des îles Mariannes du Nord, 

« Une douzaine d'États, dont la Californie, l'Illinois et le Maryland,  et trois territoires ont déjà cette interdiction dans leurs lois. L'interdiction des ailerons de requin bénéficie également du soutien de nombreuses compagnies aériennes et maritimes, de grandes sociétés et des centaines d'entreprises et d'organisations américaines. Mais le travail n'est pas terminé. » 

« J'espère que le Sénat agira rapidement pour que nous puissions mettre fin à notre participation à ce  commerce mondial des ailerons de requins » a-il déclaré.

Pour M. McCaul, la survie de ce super prédateur est d'une grande importance, et ce projet de loi contribuera à faire en sorte qu'il soit encore là pour les décennies à venir.

« Le Congrès a mis fin à la cruauté envers les animaux en votant en faveur du Shark Fin Sales Elimination Act », a déclaré M. McCaul, représentant du 10e district du Texas. « J'espère que le Sénat agira rapidement afin que nous puissions mettre fin à notre contribution à ce commerce mondial des ailerons de requins » a-il déclaré.

Le projet de loi doit être maintenant soumis au Sénat pour un vote final et, s'il est adopté, il sera transmis au bureau du président pour signature.

Traduction : C'est assez ! 

Sources : 


Crédits photos : ©Star OnLine / ©VegNews

A la Une

Sélection du message

Orques dans le port de Gênes, de la joie à la tristesse