Réhabiliter les dauphins captifs, c'est possible !

À Bali, Rocky et Rambo sont des candidats potentiels à une libération. Ils sont actuellement en période d’évaluation sous la surveillance du Dolphin Project. Profitons de cette histoire pour passer en revue quelques exemples de dauphins réhabilités avec succès.
« J'ai libéré un certain nombre de dauphins captifs. SeaWorld et d’autres acteurs de l’industrie de la captivité prétendent que les dauphins détenus en captivité ne peuvent jamais être relâchés dans la nature. » - Ric O'Barry
- 1973 - USA - Opo - Grand dauphin - capturée en Floride - détenue au Miami Seaquarium, réhabilitée après un an de captivité
- 1974 - Bahamas - Liberty et Florida, 2 grands dauphins sont relâchés au large d’Eleuthera aux Bahamas après deux ans de captivité. Avant leur libération, les dauphins ont été réhabitués à se nourrir de poissons vivants. L'un d’eux pourrait être le dauphin connu sous le nom de JoJo qui vit au large des îles Turques et Caïques.
- 1987 - USA - Joe et Rosie - 2 grands dauphins libérés au large de l’île de Wassaw, en Géorgie (Etats-Unis), après sept ans de captivité. « Tous les rapports sur leurs activités dans la nature indiquent qu'ils sont en bonne santé et qu’ils ont des interactions avec des groupes résidents.de dauphins ». Ces dauphins ont été capturés au large du Mississippi et relâchés au large de la Géorgie.
- 1991 - Guatemala - Ariel et Turbo - Ils ont été capturés dans les eaux caribéennes. Ils ont participé à un spectacle itinérant de dauphins ambulant au Guatemala et ont été abandonnés en mai 2001.
- 1993 - Brésil - Flipper - un grand dauphin mâle relâché au large de Laguna au Brésil après environ dix ans de captivité dans des conditions effroyables. Depuis sa libération, Flipper a été observé plusieurs fois et, souvent en compagnie d'autres dauphins. Sa dernière observation remonte au début de 1995.
- 1995 – États-Unis - Buck et Luther - 2 dauphins de l’US Navy, remis en liberté après deux ans de préparation et de réhabilitation. La marine les a recapturés quelques jours plus tard, disant qu’il s’agissait de « sauvetage ». Il semblerait que la marine ait pu utiliser un pinger (système de rappel) pour les attirer à nouveau dans un enclos.
- 1995 - Haïti - 6 dauphins non dressés - Aux derniers jours du gouvernement de Jean-Bertrand Aristide, un consortium hispano-haïtien obtint un permis pour capturer dix dauphins à des fins « touristiques et éducatives ». Ils en ont capturé huit, deux sont décédés, laissant six survivants. Ric O'Barry libera les 6 dauphins en coupant les filets de l’enclos marin dans lequel ils étaient détenus
- 1996 - Colombie Stephania – Sauvée d’un delphinarium situé à San Andres, en Colombie. Cela a pris six mois et Stephania n’a jamais pu être libérée. Après plusieurs tempêtes, l’enclos s’est brisé mais Stephania ne s’est pas échappée. Elle voulait son room service ! Il faut dire qu’elle a eu la vie dure, à vivre en isolement dans un bassin minuscule et insalubre en Colombie. Personne ne s’était jamais posé la question de sa santé mentale. Pourtant c’est aussi important que la condition physique.
- 2010 - Turquie - Tom et Misha ont été sauvés en 2010 par la Born Free Foundation et Dolphin Angels. Capturés au large de la Turquie, ils étaient détenus depuis plusieurs années et participaient à des programmes de nage avec des touristes. Il a fallu attendre 2012 pour que les 2 dauphins soient enfin libérés dans la nature.
- 2011 – Indonésie - Construction du plus grand centre permanent de réhabilitation de dauphins au monde - Camp Lumba Lumba. Le Dolphin Project attend toujours que le gouvernement indonésien applique l’accord de réhabilitation de dauphins capturés illégalement.
- Entre 2013 et 2015 – Corée du Sud - Boksoon, Sampal, Chunsam, Taesan et Jedol- 5 dauphins, capturés illégalement et vendus à des delphinariums coréens, ont été successivement réhabilités au large de Jeju.
En 2013, Sampal, jugeant son enclos trop petit, fut la première à quitter l’enclos de réhabilitation en passant par un trou dans le filet de son enclos au début du mois de juin. Jedol et Chunsan furent libérés quelques semaines plus tard, en juillet 2013. Deux ans plus tard, en 2015, ce fut le tour de Taeshan et Boksoon de retrouver leur liberté et de rejoindre les leurs.
Depuis, Sampal et Chunsam ont eu des bébés, respectivement en avril et août 2016.
En août 2018, c’est Boksoon qui a été vue nageant avec un petit à ses côtés au large de la ville de Seogwipo
- 2017 - Karimunjawa, Indonésie - Munjawa - 3 dauphins capturés illégalement étaient détenus dans un bassin à requin à Karimunjawa, en Indonésie. Les mammifères, qui étaient en très mauvaise santé, étaient destinés aux tristement célèbres cirques itinérants en Indonésie.
Après le décès de l’un des cétacés, le Dolphin Project a confisqué les 2 autres dauphins. Ils ont été transférés à Camp Lumba Lumba, le centre de réhabilitation permanent des dauphins du Dolphin Project.
Alors qu'un des dauphins a succombé aux blessures dues à sa capture, la seule survivante, Munjawa, a été relâchée avec succès près de l'endroit où elle avait été capturée.
Traduction : C'est assez !
Crédit photos : ©Dolphin Project / ©Bron Free / ©Research Team
Sources :
- Dolphin Project
- Incredible journey of dolphins who were saved by wildlife charity
- 핫핑크돌핀스 hotpinkdolphins

A la Une

Sélection du message

De l’espoir pour Hvaldimir, l’ex-espion russe