Une orque blanche aperçue au large de l’île de Vancouver

Par Alexa Huffmanon - 29 mai 2019

Le Vancouver Island Whale Watch, entreprise basée à Nanaimo, a publié mardi la photo d’une jeune orque observée près de Dodds Narrows. L’orque fait partie de la famille des orques de Bigg T46B qui voyagent de l’État de Washington à l’Alaska.

C’est durant expédition touristique que les membres d’équipage et les touristes présents sur le bateau ont observé une orque blanche au large de Nanaimo, sur l'île de Vancouver.


Le capitaine Mike Campbell, de Vancouver Island Whale Watch, a déclaré que l’orque avait été vue pour la première fois par Val Watson, un naturaliste.
«Au début, je pensais que c’était une erreur quand Val est revenu et qu’il a dit qu’il y avait une orque blanche. Pour moi, il semblait blanc avec la lumière », a déclaré Campbell.

Jared Towers, chercheur spécialiste des orques à Pêches et Océans Canada, a déclaré que l’orque était née à l'automne dernier, entre septembre et fin novembre.

«À ce moment-là, nous n’avons pas eu assez de photos pour nous assurer que la peau de cette orque était beaucoup moins sombre que celle d’une orque ordinaire. Il a donc fallu attendre le 17 mai pour que cet épaulard soit photographié et, à ce moment-là, nous avons réalisé qu’il était blanc » a déclaré Towers.



Towers a déclaré que l’orque souffrait probablement de leucisme, une perte partielle de pigmentation.

Le naturaliste marin Brendon Bissonnette de Eagle Wing Whale Watching Tours, a pris une photo magnifiquement détaillée du bébé orque " blanc " .
Ce petit est âgé d'environ 6 mois, il a été nommé Kanaka (t046b1b). Le bébé a fait surface juste à côté de sa maman, Tread (t046b1). 


"Si vous regardez les photos, vous pouvez voir que l'animal a toujours les taches oculaires et des détails de la selle qui sont clairs, mais toutes les autres parties de son corps qui sont supposées être noires ont une couleur grisâtre, il est donc exclu que cet animal soit un vrai albinos », a déclaré Towers.

«Les albinos sont généralement tous blancs et, en plus, ils n’ont pas de pigmentation oculaire.»

Towers a ajouté qu'il était possible que l’orque soit atteinte du syndrome de Chediak-Higashi, une maladie génétique qui provoque un albinisme partiel ainsi que de nombreuses complications médicales dues à un système immunitaire déficient, mais il conviendrait de l'examiner plus en détail.


Selon Towers, des orques blanches ont été recensées en Colombie-Britannique. depuis environ 100 ans. C'est la quatrième orque blanche observée depuis 1924.
«Certains épaulards que nous avons vus au fil des ans, ici en Colombie-Britannique, sont nés comme cet individu, avec une couleur assez laiteuse et au fil du temps, en grandissant, ils perdent cette couleur et deviennent noirs et blancs comme des épaulards normaux », a déclaré Towers.

"Tous les épaulards blancs que nous avons vus dans cette partie du monde sont tous des orques de Bigg."

Les orques de Bigg sont également appelées orques « transientes » ou « vagabondes ». Ils se nourrissent principalement de mammifères marins et de calmars.

Towers a déclaré que les chercheurs continueraient à surveiller cette orque blanche en prenant des photos.

[ Traduction : C’est assez ! ]

Crédits photos : ©Vancouver Island Whale Watch / ©Brendon Bissonnette




A la Une

Sélection du message

LA CHINE ATTEND QUE LA RUSSIE LUI LIVRE 50 BÉLUGAS