Mort d’un quatrième dauphin au Dolphinaris Arizona

Par Max Walker, Josh Frigerio
le 31 janvier 2019 

C’est le quatrième grand dauphin à mourir dans ce delphinarium en moins de deux ans.

Kai, 22 ans, a été euthanasié jeudi matin après que son état de santé se soit détérioré.
Il avait des difficultés à nager, à manger et à respirer depuis environ deux semaines, a déclaré le Dolphinaris.

Kai 
La mort de Kai survient un mois jour pour jour après que l'établissement ait annoncé le décès de Khloe, âgé de 11 ans, le soir du nouvel an.

Des décès qui font suite à ceux d’Alia en mai 2018 et de Bodie en septembre 2017.
"Nous reconnaissons que perdre quatre dauphins au cours de ces 18 derniers mois est anormal", a déclaré Christian Schaeffer, directeur général de Dolphinaris, dans un communiqué. "Nous prendrons des mesures proactives pour accroître nos efforts de collaboration afin de garantir davantage le bien-être et la qualité de vie de nos dauphins."

Schaeffer a qualifié la mort de Kai de "perte dévastatrice" et a déclaré que des experts extérieurs au delphinarium participeraient à une enquête sur la mort de Kai et sur celle des 3 autres dauphins.

L'établissement est ouvert depuis octobre 2016 et dès l'annonce de l'ouverture de ce parc, des voix se sont élevées pour contre l’absurdité du projet, accueillir des dauphins en plein milieu du désert où la température atteint les 40°C est une aberration.

Le même jour, ABC15 a vu un avion brandissant une bannière près du Waste Management Phoenix Open qui transmettait le message suivant au parc marin : "Dolphinaris : pourquoi trois dauphins sont-ils morts?"

Crédit photo : ©Kari Steele/ABC15
On ne sait pas qui est derrière cette action. 

Cependant, le Dolphin Project avait écrit un article sur son site annonçant qu'ils avaient loué un avion et qu’ils s'étaient associés à DolphinFree AZ, un groupe d'activistes locaux qui s'opposaient à la détention de dauphins en captivité et avaient protesté à plusieurs reprises contre ce site.

"Nous apportons notre soutien à DolphinFree AZ, un groupe local de militants locaux qui s'efforcent d'aider à informer sur le sort des cinq dauphins captifs restants à Dolphinaris en Arizona", a déclaré le Dolphin Project dans un article, le Dolphin project qui avait également annoncé des vols durant tout le week-end. L'article a depuis été supprimé.

Traduction : C'est assez !


A la Une

Sélection du message

Les bélugas sauvages ne jouent pas au rugby !