Les bélugas au Marineland Canada

Par The Whale Sanctuary Project 

On pourrait penser que sur plus de 50 bélugas détenus au Marineland Canada, nous aurions au moins une biographie de l’un d'entre eux.

Mais bien que les bélugas soient dotés d’une personnalité propre, d'intelligence, d'émotions et qu’ils se connaissent par leur « nom » (vocalisation par laquelle ils s'identifient), il n'y a aucune information de Marineland sur aucun des bélugas qui y sont détenus en tant qu'individus. 

Crédit photo : ©The Whale Sanctuary Project
Voilà ce qu'on sait :

Au moment où ces lignes sont écrites, il y a 51 bélugas captifs au Marineland. L'un a été capturé dans la mer de Barents, en Russie, en 1979 ; 22 ont été capturés dans d'autres eaux russes, principalement en mer d'Okhotsk, au nord du Japon et 28 sont nés à Marineland et n'ont jamais vu l'océan.

Trente-six bélugas sont morts au sein de l'établissement et beaucoup sont décédés à un âge plus jeune que dans la nature. Quatre d'entre eux sont morts nés. (Dans leur milieu naturel, les bébés bélugas naissent et grandissent au sein d'une grande famille. Les jeunes mères ont besoin de l'aide et des conseils des plus âgées pour s'occuper de leurs bébés - mais cette aide n’existe pas en captivité.)

"Arctic Cove Pod" - Crédit photo : ©Jennifer Stube/Flickr
La mort la plus choquante est peut-être celle de Skoot, née à Marineland en 2011 et décédée en 2012 après avoir été attaquée par deux mâles plus âgés. Le guide de Marineland, Jamie Charron, a raconté au Toronto Star ce qui s’est passé cette nuit-là :

Skoot, née à Marineland en 2011, décédée en 2012 après avoir été attaquée par deux mâles plus âgés à qui elle ne pouvait échapper, c’est peut-être le décès le plus choquant. Jamie Charron, guide de Marineland, a raconté au Toronto Star ce qui s'est passé cette nuit-là :

Charron était le guide de service lorsque André et Orion, 2 bélugas mâles adultes, ont commencé à attaquer Skoot. Selon son rapport d’incident, il a désespérément tenté d'intervenir. Mais ce n'est pas un dresseur d'animaux, il était seul et n'avait pas les compétences nécessaires pour faire beaucoup plus que frapper la surface de l'eau.

Lorsque l’attaque a commencé, Charron a appelé de l'aide par radio ... Durant la longue attente qui a suivi, André et Orion ont continuellement mordu la tête arrondie du bébé et son corps, ils l'ont poussée violemment autour de la piscine, l'ont fait tournoyer à 360 degrés et l'ont projeté violemment contre une paroi rocheuse du bassin où il est resté littéralement coincé, dit le journal.

... La mère de Skoot a essayé en vain de sauver son bébé, le poussant vers Charron et en essayant de le garder là, repoussant Orion et regardant l'humain comme si, selon Charoon, elle comptait sur lui pour l'aider.

... Lorsque le dresseur Hugo Santana est enfin arrivé près du bassin d'Arctic Cove avec Jackie Kennedy, à 20 h 15, ils ont plongé pour aider Skoot à sortir de l'eau.

Santana écrivit plus tard à un de ses collègues du Marineland : « Nous l'avons tenue alors qu’elle convulsait et faisait des petites crises d’épilepsie jusqu'à ce que finalement elle meure dans nos bras. »

Le propriétaire de Marineland, John Holer, a dit au Star que Skoot souffrait d’une méningite. Et dans une lettre au journal, le Dr June Mergl, vétérinaire de Marineland, a écrit que Skoot « est décédé après un début soudain de maladie » causée par une « infection bactérienne aiguë ».

Parmi les autres bélugas qui sont morts prématurément à Marineland :

Dee est morte juste après une session de caresses en 2000, environ un an après sa capture 
Sasha, née à Marineland en 2008, est décédée en 2011.

 Gia - Crédit photo :©Jennifer Stuber/Flikr
Et plus récemment, en août 2017, Gia, cinq ans, est morte de ce que Marineland a décrit comme étant une petite torsion de l’intestin. 
L’entreprise a confirmé que peu après la naissance de Gia, sa mère a cessé de l'allaiter et qu'une équipe spécialisée en mammifères marins s’était occupée d'elle jusqu'à ce qu'elle adopte de bonnes habitudes alimentaires.

Malheureusement, il semble que nous en sachions plus sur la mort de ces bélugas que sur leur vie.

Note : 
Depuis l’ouverture du Marineland Canada en 1961, 91 cétacés sont décédés (20 orques , 33 grands dauphins, 2 globicéphales,  36 bélugas) - Chiffres Ceta Base au 21 septembre 2018

Traduction : C'est assez !

A la Une

Sélection du message

Booking.com rejoint le mouvement anti-captivité