Massacres de dauphins à Taiji: Comment Agir?

Chaque jour de baie rouge, vous pouvez manifester votre tristesse et votre indignation de plusieurs manières différentes (Messages et mail type en fin d'article).

Chaque année, une chasse au rabattage cruelle se déroule à Taiji, une petite ville japonaise. Des centaines de dauphins sont capturés, les autres sont tués pour leur viande.
Les pêcheurs japonais justifie cette pratique au nom de la tradition, hors, certaines sources ne la font remonter qu’à la fin des années 1960 et non au XVIIème siècle. La première chasse aux dauphins organisée en baie de Taiji a eu lieu en 1969 (24 ans APRÈS Hiroshima), pour les besoins du Musée des Baleines de Taiji, ce qui signifie que cette grande « tradition » n’aurait donc que 49 ans… Autrefois, la chasse locale aux dauphins (et aux baleines) à Taiji et dans d’autres petites villes japonaise était nécessaire pour nourrir la population. Les cétacés représentaient alors une source de protéines que les habitants ne trouvaient pas ailleurs. Cette pêche n’a pris l’allure de massacre qu’au milieu du XXème siècle. Aujourd’hui, les Japonais ne mangent plus de viande de dauphins, ni de baleines), seulement 2% de la population continuent cette pratique alimentaire. De nombreux japonais ne comprennent d’ailleurs pas l’obstination de leurs compatriotes à massacrer des dauphins à Taiji. La demande pour la viande de dauphins et de baleines est donc pratiquement inexistante. Si les pêcheurs de la baie de Taiji capturent chaque année des milliers de dauphins, c'est avant tout pour satisfaire la demande qui émane des delphinariums du monde entier, et si ce massacre continue c’est principalement par appât du gain. Si les dauphins sont toujours chassés à Taiji ce n’est plus principalement pour leur viande mais surtout pour répondre à la demande juteuse des #delphinariums du monde entier;, un business très lucratif qui permet de fournir les parcs marins en "sang neuf". Sur le marché international, un jeune dauphin peut se vendre jusqu’à 130 000 € pièce ! Les dauphins arrachés à leur milieu naturel et à leur groupe sociaux y mèneront une vie de captivité, dressés par la faim pour se produire en spectacle tels des clowns pour divertir des visiteurs inconscients. Et ceci, selon l’industrie de la captivité, dans le but d’améliorer la connaissance et la protection des cétacés ! Un non sens, et une totale hypocrisie Un business très lucratif qui permet de fournir les delphinariums en "sang neuf"



  • Vous pouvez tout d'abord appeler l'ambassade du Japon en France, demander à parler à un responsable et expliquer de manière très courtoise pourquoi ces massacres vous révoltent, en appelant le numéro suivant: 01 48 88 62 00
  • Vous pouvez aussi envoyer cette lettre type en japonais au Gouverneur de la Préfecture de Wakayama, M. Yoshinobu Nisaka sur sa page Facebook

仁坂知事、太地イルカ猟の許可を取り消してください。モーターボートでイルカの群れを追い回す現在のイルカ猟は僅か52年前に始まったばかりです。屠殺法もデンマークから伝授されたものです。現在の太地イルカ猟は日本古来の伝統捕鯨とはまったく異なります。太地イルカ猟は、イルカ1体500万円前後で世界中の水族館に売り続ける「動物商」です。日本では、鯨肉・イルカ肉の需要はなく、年間1人当たりの消費量は僅か30グラムです。鯨肉・イルカ肉の需要などない現状で、なぜ、太地の猟師たちはイルカを殺し続けるのですか? 人間は存在するだけで自然や環境を破壊しています。だからこそ、殺す必要のない命や、踏み込む必要のない自然環境を破壊し続けることは、もうやめるべきではないですか? 捕鯨・イルカ猟は海の生体系を著しく崩壊しています。 太地イルカ猟問題は今や世界的大問題へと発展しています。 仁坂知事の一存で決定できるイシューではないことは承知です、しかし仁坂知事、もうこの問題に目を背けるのは終わりにしてください。真摯にこの問題と向き合ってください。どうかよろしくお願いいたします

[Traduction:
Gouverneur Nisaka,
Veuillez révoquer le permis de chasse aux dauphins à Taiji. La chasse aux dauphins actuelle, au cours de laquelle des bateaux à moteur traquent des groupes de dauphins, a commencé il y a seulement 52 ans au Japon. La méthode d'abattage des dauphins a été transmise par le Danemark. La chasse au dauphin actuelle à Taiji est complètement différente de la chasse à la baleine traditionnelle au Japon. Les chasseurs de dauphins de Taiji sont des « commerçants d'animaux » qui continuent à vendre des dauphins aux delphinariums du monde entier pour environ 5 millions de yens (soit 38330 €) chacun. Au Japon, il n'y a pas de demande pour la viande de baleines et de dauphins, et la consommation annuelle par habitant n'est que de 30 grammes. Pourquoi les chasseurs de Taiji continuent-ils à tuer des dauphins alors qu'il n'y a pas de demande pour la viande de baleines et de dauphins ? Les êtres humains détruisent la nature et l'environnement simplement en existant. Ne devrions-nous donc pas cesser de détruire des vies qui n'ont pas besoin d'être tuées et l'environnement naturel dans lequel nous n'avons pas besoin de mettre les pieds ? La chasse à la baleine et au dauphin perturbe gravement l’écosystème marin. La question de la chasse aux dauphins à Taiji est désormais devenue un problème mondial majeur. Je sais que ce n'est pas une question qui peut être décidée par le gouverneur Nisaka seul, mais s'il vous plaît, arrêtez de tourner le dos à cette question. Faites face à ce problème avec sincérité. Merci beaucoup.]
  • - Vous pouvez également envoyer un email à deux adresses: info-fr@ps.mofa.go.jp / consul@ps.mofa.go.jp
Bien qu'il soit préférable de personnaliser votre email, voici un email-type que vous pouvez copier / coller:
Bonjour,
Suite au nouveau massacre de cette nuit dans la baie de Taiji au Japon,je vous fais part de mon indignation, de ma colère et de ma profonde tristesse!
Les dauphins sont des êtres merveilleusement intelligents, évolués et pacifiques, ils appartiennent à l'humanité tout entière et non à une poignée de "pêcheurs "cupides et sanguinaires.
Ces massacres particulièrement cruels sont la honte du Japon et ils salissent tout un peuple.
Ils ne peuvent plus se justifier pour des questions alimentaires car la viande de dauphin est tellement toxique que 2 conseillers de la ville de Taiji ont obtenu qu'elle ne soit plus servie dans les cantines de cette ville.
La culture japonaise a toujours eu la réputation d'être belle et raffinée et il est fort dommage que tout un peuple soit sali par ces crimes barbares..
Je vous remercie de faire suivre mon courrier aux personnes concernées et compétentes.
Cordialement,
[nom, prénom]
- Nous vous invitons également à envoyer un message en anglais au cabinet du Premier Ministre japonais, M. Yoshihide Suga en suivant ce lien.
Là encore il est préférable de personnaliser votre message mais vous pouvez aussi faire un copier / coller de ce texte:
Dear Honorable Prime Minister Suga,
I am deeply outraged, angry and sad to learn that a new dolphin slaughter has just occurred in the bay of Taiji, Japan.
Dolphins are peaceful and sentient creatures who are incredibly intelligent and self-conscious. They belong to the ocean, not to a handful of greedy and bloodthirsty fishermen.
These slaughters, which are particularly cruel, are detrimental to Japan’s international image. These acts are a disgrace to Japan and cannot be justified with subsistence since dolphin meat is so toxic that it was removed from Taiji’s school canteens.
The Japanese culture has always been viewed as refined and full of wisdom and it is a shame that these barbaric crimes should reflect so badly on Japanese people. Hopefully these hunts will stop soon with your benevolent help.
Yours faithfully,
[nom, prénom]

NB: Pour l'objet de l'email (subject), nous vous conseillons de mettre "Japanese culture" et éviter de mettre les mots "dolphins" "slaughter" ou "Taiji" pour que ça n'aille pas directement à la poubelle.

- Voici aussi deux pétitions à signer et à partager :
- Enfin, parlez-en, informez autour de vous. Si vous ne l'avez pas, vous pouvez acheter le documentaire The Cove et le prêter à vos amis ou demander à la médiathèque la plus proche de chez vous qu'ils l'achètent s'ils n'en possèdent pas déjà un exemplaire.
Boycotter et inciter les gens à boycotter les delphinariums est la manière la plus simple d'agir pour que ces captures ces