jeudi 20 juin 2019

Alec Baldwin s'en prend à SeaWorld

12 juin 2019

L'acteur américain exhorte SeaWorld d'arrêter d’exploiter des dauphins dans leurs spectacles et demande au parc marin de cesser de mettre leurs animaux, y compris les dauphins, dans une situation cruelle au nom du divertissement.


Alec Baldwin a participé le mercredi 12 juin à une réunion en ligne avec SeaWorld afin de sensibiliser les dirigeants de l’entreprise sur la question.

« Quand SeaWorld cessera-t-il d'autoriser les dresseurs à utiliser les dauphins comme planches de surf, de se tenir debout sur leur rostre pour des spectacles de cirque ? ».

L’intervention de Mr Baldwin est intervenue à peine un jour après que le Canada ait interdit la captivité des dauphins et des baleines partout dans le pays.


Les droits des animaux ne sont pas le seul enjeu sociétal pour lequel Alec Baldwin se bat. Il a appelé à l'action sur le changement climatique lors de sa visite aux Nations Unies (ONU) en avril dernier.

L'acteur âgé de 61 ans a animé un panel sur les menaces pesant sur les "défenseurs des forêts" lors de la réunion annuelle de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones et a expliqué comment son engagement pour la préservation de la planète avait été suscitée lors de la conférence de Paris de 2015, qui avait alors adopté un accord révolutionnaire pour lutter contre le réchauffement climatique.


Il a déclaré: « Je reconnais, à l'instar de tous ceux qui y prêtent attention, que les peuples autochtones de cette planète sont aux premières lignes de la lutte pour la protection des forêts et qu'ils méritent et ont besoin de soutien et de la protection de la communauté internationale. »

« Il y a des choses que nous ne pouvons tout simplement pas imaginer qui peuvent arriver en termes d'approvisionnement alimentaire, de changement climatique, d'inondations dans les zones côtières des États-Unis et au-delà. Le temps est venu de faire certains sacrifices... afin que cette planète reste habitable pour les enfants d'aujourd'hui. »

Traduction : C’est assez ! 


Crédit photos : © Bang Showbiz/©dreamstime.com / Paul Brewster