mercredi 14 novembre 2018

Zoo Benito Juarez de Morelia (Mexique) - Yupik (Yupi), l'ourse polaire est morte

12 novembre 2018 - par Zoocheck 

En mars dernier, le sort de "Yupik", seule ourse polaire vivant au Mexique, avait ému le monde entier.

Ses conditions de vie avaient été jugées « inadéquates et obsolètes », Yupik étant obligée de vivre sous une chaleur extrême.

Elle est morte hier à l’âge de 27 ans.

Yupik - Photo : ©Zoocheck
Selon le zoo Benito Juarez de Morelia, au Mexique, l'ourse polaire Yupik est décédée en raison de « problèmes de santé ». On ignore si le zoo l’a euthanasié ou si elle a été retrouvée morte dans son enclos.

La mort de Yupik survient après la révocation par les États-Unis de sa lettre d’autorisation datant de 1992 « prêtant » Yupik au zoo. Il est regrettable de constater qu’il ne restait qu’une journée avant la fin de la période d’attente obligatoire de 45 jours, à la suite de laquelle le United States Fish and Wildlife Service aurait pu entreprendre de rapatrier Yupik aux États-Unis.

Durant plusieurs années, Zoocheck Canada a essayé de faire transférer Yupik dans un lieu plus approprié avec un climat plus adapté pour elle.

Il y a quelques mois à peine, alors qu’il semblait que Yupik allait enfin avoir une vie meilleure suite à convention de transfert signée par le zoo et le Gouverneur de l’état pour envoyer l’ourse au Yorkshire Wildlife Park au Royaume-Uni, le zoo avait renoncé à cet accord en annulant ce transfert.

Photo : ©Zoocheck
« Nous avons été choqués lorsque le zoo a dénoncé notre accord pour déplacer Yupik. Elle aurait pu vivre dans de bien meilleures conditions, des conditions de vie qui auraient pu améliorer son état santé et son bien-être mental », a déclaré Rob Laidlaw, directeur exécutif de Zoocheck.

Dans leur déclaration, les responsables du zoo affirment avoir fourni à Yupik des soins exemplaires et des visites médicales régulières conformément aux réglementations et protocoles en vigueur. Mais lorsque l’équipe vétérinaire de Zoocheck, réputée dans le monde des ours polaires, a examiné Yupik en 2017, elle l’a trouvée en mauvaise état, avec des dents cassées et d’autres problèmes de santé.

D’autre part, l’équipe n’avait trouvé aucune preuve de la myopathie cardiovasculaire (maladie cardiaque) qui aurait pu empêcher le transfert de Yupik.

Yupik - Photo : ©Zoocheck
Le zoo mentionne également des améliorations apportées au lieu de vie de Yupik, mais ce sont des éléments qui ont tous été ajoutés après que des pressions extérieures eurent été exercées par Zoocheck et d'autres groupes au Mexique et à l'étranger.

Laidlaw ajoute : « Le moment de la mort de Yupik semble tout à fait fortuit. Alors que le United States Fish and Wildlife Service a le droit, en vertu de la lettre d’autorisation, d’assister à la nécropsie de Yupik, et c’est ce que nous les encouragerons à faire. Nous voulons savoir ce qui s'est passé. Ce n’est pas encore fini.

Les millions de personnes qui ont suivi l’histoire tragique de Yupik méritent plus qu’une déclaration du zoo dans les médias. Zoocheck cherchera donc des informations supplémentaires sur la mort de Yupik et explorera d’autres options pour aller au fond des choses.

Traduction : C'est assez !