jeudi 1 novembre 2018

Le dernier ours blanc coréen ne rejoindra pas l'Angleterre

18 octobre 2018

Tongki, est mort mercredi 17 octobre 2018, quelques semaines avant son transfert prévu vers le Yorkshire Wildlife Park, en Angleterre.

Photo : ©AFP/PhotoJung Yeon-je
Né au zoo de Masan, dans la province du Gyeongsang du Sud, ce mâle avait été transféré en 1997 à Everland, parc d'attractions situé dans la ville de Yongin.

Tongki était agé de 23 ans, il avait été nommé ainsi d'après un personnage de bande dessinée japonaise des années 1980, Tongki vivait dans un enclos en béton de 330 mètres carrés du parc d’attraction.
Le zoo avait prévu de le transférer vers le Yorkshire Wildlife Park le mois prochain pour lui permettre de profiter de ses derniers jours dans un environnement plus approprié (l'installation dans le nord de l'Angleterre dispose d'une réserve polaire de 40 000 mètres carrés), le transfert avait été organisé en juin dernier.
Malheureusement, Tongki a été retrouvé mort mercredi soir. Selon les résultats de l'autopsie, il serait mort de vieillesse, a annoncé le zoo dans un communiqué, ajoutant qu'il prévoyait de procéder à d'autres examens pour déterminer la cause exacte de son décès.
Photo -©Facebook - Tongki Bear
"Nous avons déclaré cette semaine comme une période de deuil pour Tongki et nous avons décoré son espace de vie afin que les visiteurs puissent leur faire leurs adieux", a déclaré un responsable du zoo à l'AFP.
Né en captivité dans un zoo de la ville de Masan, dans le sud du pays, Tongki était le seul ours polaire détenu en Corée du Sud.
Il était seul à Everland depuis la mort de son congénère il y a trois ans.
Everland a déclaré que Tongki ne serait pas remplacé et que les autres zoos sud-coréens n’envisageaient pas d’importer ces animaux, qui sont classés «vulnérables» sur la liste rouge des espèces menacées d’extinction de l’UCIN (Union internationale pour la conservation de la nature).

Traduction : C'est Assez !