mercredi 18 avril 2018

Virgin Holidays soutient le projet de sanctuaire pour les dauphins captifs

Tout ce que vous devez savoir sur le premier sanctuaire au monde pour les dauphins et pourquoi c'est si important

Virgin Holidays apporte son soutien à un nouveau projet ambitieux et porteur d'espoir pour les mammifères marins détenus en captivité.


Le débat éthique sur le tourisme autour des dauphins fait rage depuis des années, mais il semble qu’il y ait enfin une avancée.
Dans une démarche pionnière, la firme Virgin Holidays a annoncé son intention de soutenir l'Aquarium National de Baltimore à hauteur de 300 000 $ pour créer le premier sanctuaire pour les dauphins en Amérique du Nord.
Le projet triennal prévoit la réhabilitation de sept dauphins dans un endroit encore inconnu en Floride. Le coût de cette initiative -la première du genre- est estimé entre 10 à 15 millions de dollars. Le projet servira de modèle pour le traitement éthique des cétacés en captivité 
Selon Joe Thompson, directeur général de Virgin Holidays, la société vend actuellement "environ 25 parcs marins et attractions proposant de nager avec des dauphins, principalement situés aux États-Unis, dans les Caraïbes et au Moyen-Orient".
Thompson admet que l'avenir de ces animaux est l'un des plus grands défis auxquels l'industrie du tourisme est confrontée. "La majorité de ces dauphins sont nés en captivité, ils n’ont jamais nagé dans des eaux libres et ne pourraient survivre longtemps sans soins de la part des humains. La fermeture soudaine de ces installations serait préjudiciable à ces animaux alors qu'il n'y a actuellement aucun endroit pour les accueillir", explique-t-il. "Nous espérons que le National Aquarium Dolphin Sanctuary prouvera qu'une alternative est possible."
En 2014, l'entreprise a cessé de travailler avec des parcs ayant capturé des cétacés dans la nature. En 2017, ils ont cessé de vendre de nouvelles attractions ou hôtels détenant des cétacés.
Dans le cadre de ses efforts continus pour fournir un tourisme éthique vis-à-vis de la faune, Virgin a également travaillé avec la World Cetacean Alliance pour créer de nouvelles lignes directrices pour le whale watching, dans l'espoir que les protagonistes adopteront les règles au cours des deux prochaines années.

À quoi sert un sanctuaire?
"Notre vision est de créer une installation extérieure où les dauphins nageront dans une eau de mer naturelle, avec un littoral végétalisé (mangroves, algues de mer, etc.), et dans la configuration d'un habitat flexible qui comprendra des piscines adaptées pour répondre aux besoins individuels de chaque dauphin", explique John Racanelli, PDG et président du National Aquarium.
"Une clinique sur place accueillera des experts en mammifères marins et un vétérinaire. Le sanctuaire servira également de centre pour la science appliquée afin de faire progresser la connaissance et la conservation."

Esquisse du projet de sanctuaire (Studio Gang / Virgin / PA)
Quelle est la différence par rapport à leur habitat actuel ?
"Nous explorons des sites pour le sanctuaire qui représentent environ 100 fois la taille de l'habitat actuel des dauphins, soit environ 1.1 million de gallons (soit 3.785.412 litres)", explique M. Racanelli.
"Avec plus de 100 millions de gallons d'eau, le groupe aura plus d'espace et plus de profondeur pour nager et interagir dans un environnement plus naturel."

Comment les dauphins seront-ils entraînés pour s'adapter à leurs nouvelles conditions de vie ?
Un programme de 3 ans, déjà en cours, enseigne aux animaux comment vivre dans un environnement plus naturel. Ils sont encouragés à boire de l'eau afin que leur système « digestif » puisse être nettoyé s'ils mangent un mauvais aliment, la température dans le bassin sera augmentée à 26 degrés Celsius pour permettre aux algues de croître, et on leur apprendra à aller sur des civières pour les préparer au transport vers leur nouvel habitat.

Pourquoi les animaux en captivité ne peuvent-ils pas être libérés immédiatement dans la nature?
"Certains individus qui ont passé du temps en captivité peuvent être réhabilités puis relâchés dans la nature. Cependant, d'autres individus, en particulier ceux qui sont nés en captivité, resteront probablement dans un sanctuaire côtier où ils pourront être surveillés par des humains", explique Dylan Walker, le PDG de World Cetacean Alliance qui travaille en étroite collaboration avec Virgin.
"En captivité, les cétacés sont nourris à la main, et beaucoup d'entre eux n'ont jamais appris à chasser leur nourriture. Un sanctuaire côtier apportera de grandes améliorations en termes de bien-être, tout en assurant les soins dont ils auront besoin pour le reste de leur vie."

Alors, pourquoi un projet de ce genre met-il tant de temps à se concrétiser?
"L'idée existe depuis de nombreuses années, et au cours de la dernière décennie, certains projets de réhabilitation ont utilisé des sanctuaires temporaires pour le sauvetage de cétacés et pour les cétacés en captivité", explique Walker.
"Ces dernières années, la perception du public a radicalement changé en ce qui concerne les cétacés détenus dans les zoos et les aquariums et, par conséquent, des projets de création de sanctuaires marins permanents seront développés pour les animaux qui en auront besoin dans un avenir proche."

"C'est une période très enthousiasmante pour les amoureux des cétacés," conclut-il.

Traduction: C'est Assez!

LIRE AUSSI: