mercredi 8 novembre 2017

Opération VaquitaCPR: Un Marsouin Décède Après Avoir Été Capturé

Une vaquita est morte quelques heures après avoir été capturée par des scientifiques au large de San Felipe à Baja, au Mexique.
La vaquita, une femelle adulte, est morte lors de l'opération de sauvetage.

Basée à San Diego, l'équipe essaie depuis le 12 octobre dernier de capturer le plus grand nombre de vaquitas possible afin de les placer dans des enclos marins et de les faire se reproduire pour tenter de sauver l’espèce en voie de disparition. Il reste moins de 30 vaquitas dans le monde.

Rafael Pacchiano, Secrétaire mexicain de l'Environnement et des Ressources naturelles, avait annoncé la capture de l'animal dans un tweet samedi dernier. Il avait également tweeté une photo du marsouin qui était maintenu hors de l'eau dans un hamac: "La vaquita capturée par l'équipe du programme VaquitaCPR est une femelle adulte en âge de procréer, c'est une grande réussite qui nous remplit d'espoir".

"Elle est sous la surveillance des vétérinaires", avait il indiqué un autre tweet.

L'équipe s'est réunie dimanche pour déterminer si ce programme se poursuivra, selon Sam Ridgway, le fondateur du National Marine Mammal Foundation (NPPR) de San Diego. Le groupe est en charge de l'équipe de scientifiques du programme VaquitaCPR à San Felipe.

Selon Ridgway, le stress provoqué par cette capture aurait contribué à la mort du petit mammifère marin. 


Suite à ce décès, l'équipe de VaquitaCRP a déclaré le 5 novembre dernier dans un communiqué:

"Toute l'équipe de VaquitaCPR est profondément attristée d'annoncer que lors de l'opération de sauvetage des mammifères marins les plus menacés au monde, un marsouin vaquita est mort. Avec moins de trente vaquitas sur la planète, l'équipe toute entière a le coeur brisé par cette énorme perte. 
Chaque aspect du projet de sauvetage inclut des précautions extrêmes et une organisation importante. VaquitaCPR a rassemblé les experts en mammifères marins les plus expérimentés au monde pour déterminer si les humains pouvaient les sauver de l'extinction. Aucun projet de la sorte n'a jamais été tenté auparavant, et l'opération présente des risques significatifs. Cependant, les scientifiques se sont accordés sur le fait que le risque d'extinction dans la nature était bien plus grand que les risques liés à l'opération de sauvetage. 
Samedi en fin d'après-midi, une femelle vaquita adulte, non-gestante et non-allaitante, a été attrapée et transportée avec succès dans le nord du Golfe de Californie. Elle fut emmenée dans un enclos marin spécialement aménagé (...). Dès sa capture, la vaquita fut placée sous surveillance afin de vérifier son état de santé et de veiller à sa sécurité. Les vétérinaires chargés de la surveiller notèrent que son état commençait à se dégrader et se résolurent à la relâcher. La tentative de libération fut un échec et on lui administra des soins pour la maintenir en vie. Malgré les efforts héroïques de l'équipe vétérinaire, la vaquita n'a pas survécu. (...)

En collaboration avec un comité de lecture indépendant et le gouvernement mexicain, les scientifiques de  Vaquita Conservation, Rescue and Recovery (VaquitaCPR) passeront en revue les événements de ces dernières 24 heures et détermineront la meilleure façon de procéder. Une nécropole a été effectuée et des échantillons ont été prélevés en vue de cette analyse."

Un bébé vaquita de 6 mois avait été capturé le mois dernier, mais il avait dû être relâché car il montrait des signes de stress qui mettaient sa vie en danger ► Plus d'informations à ce sujet ICI .

À noter que l'entreprise SeaWorld n'est pas étrangère à cette opération de sauvetage puisqu'elle a versé $ 120 000 pour aider à la capture des marsouins à travers le SeaWorld and Busch Gardens Conservation Fund

Dès le début du projet, C'est Assez! s'était montrée perplexe quant à la réussite de l'opération. Ce décès semble confirmer ce que nous craignions: ce programme pourrait bien précipiter l'extinction de l'espèce s'il est poursuivi en l'état. 

LIRE AUSSI :
Sauvetage des dernières vaquitas: un désastre annoncé?