vendredi 20 janvier 2017

Taiji: Les Pêcheurs Capturent Près de 300 Dauphins

C'est tout ce qu'ils attendaient. Aujourd'hui, les pêcheurs de Taiji ont réussi à rabattre un très grand groupe de dauphins tursiops (ce que l'on appelle un "super pod") dans l'infâme baie de la honte. Les militants présents sur place estiment qu'entre 250 et 300 dauphins ont été capturés ce matin, parmi lesquels des mères avec leurs petits. 

Le grand groupe de dauphins essayant d'échapper aux pêcheurs. Crédit photo: Dolphin Project
Dauphins fuyant les pêcheurs. Crédit photo: Dolphin Project
Selon les "Cove Monitors" de l'ONG Dolphin Project, la visibilité étant mauvaise, les pêcheurs ont certainement bénéficié d'un 'tuyau' pour repérer le groupe, qu'ils n'ont eu aucun mal à rabattre. Le sort des animaux dépendra du bon vouloir des acheteurs qui vont se presser pour choisir les futurs esclaves des delphinariums.

Les dauphins passeront la nuit là, entassés et apeurés. Crédit photo: Dolphin Project
145 000 euros. C'est le prix moyen pour un dauphin captif, alors qu'un dauphin vendu à la boucherie ne vaut que quelques centaines d'euros. Une aubaine pour les impitoyables pêcheurs, qui vont très certainement toucher le 'jackpot' avec cette prise. Les dauphins quant à eux sont terrifiés. Ils passeront la nuit sans nourriture, dans la peur et le stress. Demain, la sélection commencera, un processus qui pourrait durer plusieurs jours au vu de la taille de ce pod. Une vie de tristesse, d'enfermement et de dressage commencera pour certains. Que deviendront les autres?

JOUR 2
Le processus de sélection a été, à nouveau, très violents. Épuisés, affamés et terrifiés, les dauphins ont été poussés, pris dans des filets, harcelés pendant sept longues heures. Des bébés ont été arrachés à leurs mères, les adultes  ont   été brutalement séparés de leur pod et un nombre incalculable de dauphins ont été blessés tout au long du processus. Les photos et vidéos des militants présents sur place témoignent de la brutalité de Taiji.

À l'issue de cette journée, trente dauphins ont été "choisis" pour rejoindre des enclos marins où les acheteurs viendront choisir leurs prisonniers. Les autres passeront une nouvelle nuit dans la baie, sans nourriture et donc sans hydratation.



Épuisés et affamés, les dauphins doivent affronter l'horreur du processus de sélection. Crédit photo: Dolphin Project

Dauphins pris dans les filets. Crédit photo: Dolphin Project

La violence des séparations. Crédit photo: Dolphin Project
 JOUR 3

Le processus de sélection continue, encore plus éprouvant pour les dauphins  épuisés par deux journées de lutte, de faim, et de violence. À nouveau, les dauphins sélectionnés pour la captivité, souvent de jeunes dauphins, ont été séparés des leurs pour rejoindre les enclos situés plus loin. D'autres ont été marqués, ce qui signifie qu'ils ne sont pas des sujets "intéressants" pour les delphinariums, afin que les pêcheurs n'aient pas à les inspecter ultérieurement.


Les dauphins épuisés doivent se soumettre aux plongeurs

Les dauphins sélectionnés sont emmenés dans des enclos marins et seront bientôt vendus aux delphinariums du monde entier. Crédit photo: Dolphin Project

Après cette troisième journée de terreur et de violence, le nombre de dauphins sélectionnés pour la captivité s'élève à 53 individus. Les dauphins passeront une nouvelle nuit privés de tout...

 JOUR 4

Aujourd'hui ce sont 29 dauphins de plus qui ont perdu leur liberté alors que la sélection se poursuit. Un dauphin a officiellement perdu la vie sous les yeux des militants. L'horreur continue.


Harcelé et pourchassé, ce dauphin semble avoir vomi de peur et d'effroi. Crédit photo: Dolphin Project

Les dauphins subissent les assauts des plongeurs à Taiji (Japon). Crédit photo: Dolphin Project
Le nombre de dauphins capturés pour la captivité s'élève désormais à 82 individus. Combien de temps cela va-t-il encore durer? Que deviendront ceux qui n'ont pas été choisis?

 JOUR 5- EPILOGUE

Au terme de ce dernier jour, ce sont finalement 100 grands dauphins qui iront rejoindre les prisons marines du monde entier. au moins 4 dauphins ont péri à cause de la violence du processus.

Après 5 jours et 5 nuits de torture, 5 jours et 5 nuits de souffrances physiques et morales, 5 jours et 5 nuits sans manger, complètement déshydratés, épuisés moralement et physiquement, les autres membres de ce super pod ont été relâchés.

Vous pouvez agir! Cliquez ICI

En janvier, C'est Assez! organise deux rassemblements contre Taiji. Le premier s'est déroulé à Paris le samedi 21 janvier. Près de 150 personnes nous ont rejoint, nous les remercions très chaleureusement! Prochain événement le samedi 28 janvier à Nantes. Venez nombreux pour dire #StopTaiji.