mercredi 1 juin 2016

Massacres aux Iles Féroé: Rejoignez Notre Action!


L'archipel des îles Féroé se situe à mi-chemin entre l'Ecosse et l'Islande et est une province autonome du Royaume du Danemark. Ces îles balayées par les vents offrent une nature brute et des paysages spectaculaires, avec de hautes falaises qui tombent à pic dans l'océan. Le vert des prairies offre un magnifique contraste avec le bleu de la mer, omniprésente dans la vie des insulaires. 
Malheureusement, plusieurs fois par an, le bleu des baies laisse place au rouge du sang versé par les féringiens qui pratiquent une chasse aussi cruelle qu'archaïque, appelée "Grindadrap". Chaque année, des centaines de globicéphales meurent dans l'archipel, au nom de la "tradition". Depuis le XVIème siècle, les habitants des îles Féroé pratiquent la chasse aux globicéphales (aussi appelés baleines-pilotes). Ce qui était autrefois une chasse de subsistance n'est aujourd'hui qu'une barbarie inutile: les féringiens ont un niveau de vie parmi les plus élevés d'Europe. 
Bateaux très rapides équipés de sonars, moyens de communication... dans le monde actuel les féringiens utilisent des méthodes bien lointaines de celles de leurs ancêtres vikings. Le grindadrap ne laisse aucune chance aux cétacés qui migrent dans ces eaux. Ils sont rabattus dans des baies; des familles entières s'y font massacrer tous les ans. Les féringiens ne font aucune distinction et n'hésitent pas à tuer des femelles gestantes et des juvéniles et ce en toute impunité.



Le globicéphale noir est pourtant une espèce protégée par la Convention de Berne, mais les îles Féroé ne sont pas signataires. Le statut particulier de ces îles, rattachées au Danemark mais disposant d'une certaine autonomie, leur permet d'échapper à toute législation et de perpétuer cette barbarie sans craindre la moindre sanction. Le grindadrap est le plus grand massacre de cétacés d'Europe. En protégeant ces chasses avec sa Marine, le Danemark viole les conventions internationales de Bonn (23 juin 1979 sur la protection des espèces migratrices) et de Berne (23 juin 1979 sur la conservation de la faune sauvage).
En outre, la viande de globicéphale contient des métaux lourds comme le mercure et devrait être impropre à la consommation, en particulier pour les femmes enceintes et les enfants. Mais cela n'empêche pas les féringiens de continuer à consommer cette viande "gratuite".
Bien que ces massacres soient complètement archaïques, ils constituent aux îles Féroé une sorte de rite initiatique pour les plus jeunes. Ainsi, il n'est pas rare de voir de très jeunes enfants participer à cette barbarie, encouragés par leurs parents.

Aujourd'hui, si cette pratique se perpétue, il s'agit surtout pour les féringiens d'affirmer leur identité culturelle. Cela justifie-t-il de tuer des centaines d'innocentes créatures? Ne peuvent-ils pas affirmer leur identité autrement? Il est plus que temps que ces massacres cessent, et que les baleines-pilotes puissent enfin migrer sans être traquées et assassinées.

AGIR CONTRE CES MASSACRES



Si ces massacres sont autorisés toute l'année, ils se concentrent entre juin et octobre, période pendant laquelle les globicéphales migrent. Il est donc important d'agir tout au long de l'année, et en particulier durant cette période.

1. Après le rassemblement devant l'ambassade du Danemark qui a réuni une quarantaine de personnes le 24 juin dernier, notre groupe local Paris - Ile de France organise un happening le vendredi 29 juillet, place Joachim du Bellay  à Paris. Pour faire de ce nouvel événement une réussite, nous avons besoin de nombreux participants! Informations et inscriptions sur la page Facebook de l'événement: ICI
Les lyonnais ne seront pas en reste puisque notre antenne C'est Assez! Lyon organise également un happening avec stand le 30 juillet, Place de la République. Informations et inscriptions: ICI
A Nantes aussi, on proteste: ICI

2. Vous pouvez envoyer un email en français à l'ambassade du Danemark pour leur faire part de votre indignationparamb@um.dk
Nous vous recommandons fortement de personnaliser votre email, mais voici un email-type dont vous pouvez vous inspirer:

Chère Madame, cher Monsieur,
Je vous écris aujourd'hui afin d'attirer votre attention sur un problème environnemental en relation avec les îles Féroé. Comme vous le savez peut-être, chaque année des centaines de baleines-pilotes sont impitoyablement tuées par les habitants de cet archipel. Ce que ces gens appellent une tradition n'est rien d'autre qu'un massacre barbare. Je conçois qu'au 16è siècle, la chasse aux globicéphales aidait cette population à survivre. 
Néanmoins, dans notre monde moderne, je pense que cette chasse est complètement inutile, puisque que les îles Féroé offrent un excellent niveau de vie à ses habitants. En outre, le fait d'utiliser des bateaux très rapides, des systèmes de sonars et de nouvelles technologies est assez éloigné des traditions anciennes et ne laisse aucune chance de survie à ces animaux.
Bien que nous ne puissions connaître le nombre exact de globicéphales, on ne peut appeler cette chasse comme "durable". En effet, les féringiens tuent sans distinction, et massacrent même des juvéniles et des femelles gestantes, ce qui signifie que ces populations de baleines-pilotes n'ont aucune chance de se remettre de ce génocide.
De plus, en mangeant de la viande de globicéphale, les habitants compromettent sérieusement leur santé puisqu'il a été prouvé que la viande de cétacés contient de hauts niveaux de mercure et autres métaux lourds. 
Pour toutes ces raisons, je vous demande de faire tout votre possible pour mettre fin à cette pratique inutile et dangereuse. J'espère vraiment que ce problème sera réglé grâce à votre aide bienveillante.

Cordialement, 

[Nom + prénom]

3. C'est Assez! vous invite également à envoyer un email à différentes instances danoises. Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposons, si vous le souhaitez, de faire un copier coller du message que voici, et à l'adresser aux adresses suivantes:

- Ministry of Environment and Food of Denmark: 
mfvm@mfvm.dk
- The Danish AgriFish Agency: 
mail@naturerhverv.dk
- The Danish Environmental Protection Agency: 
mst@mst.dk
- The Danish Coastal Authority: 
kdi@kyst.dk

- Pour contacter les membres du Parlement Danois, veuillez suivre ce lien

Dear Sir or Madam, 
I am writing you today in order to draw your attention to an environmental issue that is related to the Faroe Islands. As you may know, every year hundreds of pilot whales are ruthlessly killed by the inhabitants of this archipelago. What the Faroese call "tradition" is nothing else but a savage slaughter. I understand that back in the 16th century, hunting pilot whales helped these people survive. 
Nevertheless, in our modern world, I believe this hunting is completely useless, as the Faroe Islands offer an excellent standard of living to their inhabitants. 
Besides, using high-speed boats, sonar equipment and new technologies is quite remote from ancient traditions and these techniques leave these animals no chance of survival.
One cannot call this hunting "sustainable". Indeed the Faroese kill this animals indistinctly, and they even slaughter juveniles and pregnant females, which means the populations of pilot whales have no chance to recover from this genocide.
In addition, by eating whale meat, the Faroese Islanders compromise their health as it has been proved that cetacean meat contains high levels of mercury and other heavy metals. 
For all these reasons, I am asking you to put a stop to this useless and dangerous practice. I sincerely hope this issue will be sorted out with your benevolent help.

Sincerely yours,

[Nom + prénom, pays]


4. Vous pouvez signer ces pétitions en ligne qui demandent toutes l'abolition de cette pratique cruelle:
Pétition en anglais (plus de 230 000 signatures à ce jour!)

5. C'est Assez! a écrit cette tribune publiée sur le site du Nouvel Obs afin d'atteindre un public plus large. N'hésitez pas à le partager à vos contacts via les réseaux sociaux ou par email!

MERCI  A TOUS CEUX QUI PRENDRONT LE TEMPS DE PARTICIPER A CES ACTIONS!