vendredi 6 mai 2016

Une île paradisiaque… Enfin presque !

Le Moorea Dolphin Center propose « différents programmes interactifs» à ses visiteurs, qui, moyennant une réservation allant de 130 à 230 €, peuvent nager, câliner et danser avec 3 dauphins captifs, le tout sous l’œil du photographe du centre qui se fera un plaisir, rémunéré, cela va s’en dire, d’immortaliser cette rencontre sur papier glacé car «les appareils photo et vidéo personnels ne sont pas autorisés… »!

Bien qu’ils n’évoluent pas dans des bassins chlorés comme trop de leurs semblables, Hina, Kuakoa et Lokahi restent des dauphins captifs et exploités pour divertir les touristes, séparés de l’océan par des filets d’où ils ne peuvent s’échapper !

Sous couvert de « programmes éducatifs », le Mooréa Dolphin center est en réalité partie intégrante de l’hôtel InterContinental de Moorea, ce qui laisse peu de doutes quant à l’objectif commercial de cette collaboration. ( Ce qui nous est confirmé par la recommandation  «Munissez vous d'un moyen de paiement pour vos achats photos, vidéos, ou articles en boutique » du centre)

Ajoutons que, depuis son ouverture, le centre a fait 4 victimes : Ellie (1984-1997) , Benchley (1984-1998), Aito (1988-2010), et enfin le petit de Aito et Hina, mort-né en 1999 :( 


#‎emptythetanks‬ ‪#‎libertépourlescétacés‬ ‪#‎nachetezpasdebillet‬