mercredi 11 mai 2016

Morgan Continue de Souffrir à Loro Parque

Morgan est arrivée à Loro Parque en Novembre 2011.
Cinq ans, dix mois et dix-huit jours. C'est le temps qu'a passé Morgan en captivité jusqu'à aujourd'hui. Le 23 juin prochain, cela fera 6 ans qu'elle a été trouvée puis capturée dans la mer des Wadden. Depuis, sa vie n'est que souffrances et isolement.

Ces derniers jours, de nouvelles preuves de son mal-être ont été révélées au grand public. Après cette vidéo choquante sur laquelle on la voit se cogner violemment contre le portail métallique du bassin médical où elle était enfermée, Loro Parque s'est fendu d'un communiqué pour tenter de se défendre.


Peine perdue, puisqu'un autre témoignage atteste du calvaire que vit Morgan au quotidien. Sur sa page Facebook, la Free Morgan Foundation a posté il y a quelques jours une photo de la bouche de Morgan, datant d'Avril 2016. Sur celle-ci, on peut voir que l'un de ses dents est fracturée.


A force de mâchouiller le béton des murs de sa prison, Morgan finit par avoir les dents très abîmées. La façon dont elle s'est fracturé cette dent reste inconnue. Malgré l'évidence, les vétérinaires de Loro Parque ont tout nié en bloc et ont affirmé aux experts de la fondation que Morgan ne souffrait d'aucun problème de santé. Ces derniers n'ont pas eu le droit d'examiner Morgan, ni de la prendre en photo de près.

Pendant que les représentants de la Free Morgan Foundation discutaient avec le personnel, Morgan était enfermée soit dans le bassin médical, soit dans un bassin à part situé vers l'est, avec Tekoa, un mâle. Lors du court moment pendant lequel elle a pu nager dans le bassin principal, le mâle Keto (qui a tué le dresseur Alexis Martinez en Décembre 2009) la suivait de très près, ne lui laissant aucun répit. Ils l'ont aussi vue mâcher le béton des murs du bassin, un comportement stéréotypé qui est observé chez bon nombre de cétacés captifs.  

Ils ajoutent avoir constaté de nouvelles traces de morsures sur le corps de la femelle de 9 ans, qui témoignent une nouvelle fois des agressions qu'elle subit à Loro Parque.

En 2012, l'équipe avait réalisé ces schémas à partir des blessures observées sur son corps. Malheureusement, 4 ans plus tard, la situation ne semble pas s'être améliorée, malgré les protestations de Loro Parque à ce sujet.
Schémas réalisés par la Free Morgan Foundation en 2012.
Cette nouvelle visite et ces observations permettent à la fondation de réaffirmer que le bien-être et la santé de Morgan sont sérieusement compromis à Loro Parque. Bien que Loro Parque n'hésite pas à se poser en "sauveur", les preuves sont là: la jeune orque vit un calvaire. Pour combien de temps encore? 

Autres articles à propos de Morgan: