dimanche 8 mai 2016

Lolita, surnommée « l’orque la plus solitaire du monde »

Nous vous invitons à découvrir la triste vie de Lolita, surnommée « l’orque la plus solitaire du monde»

1970 au large de l’état de Washington : CAPTURE D’UNE ORQUE SAUVAGE : une jeune orque d’environ 4 ans est arrachée à ses congénères pour être vendue et exploitée par le Seaquarium de Miami.

Miami, 2016 : RIEN N A CHANGÉ !



Lolita (de son ancien nom Tokitae) croupit toujours dans une prison chlorée dont la profondeur varie de 3 à 6m, alors qu’elle en mesure 6 !!! 

Un projet de réhabilitation dans un sanctuaire marin sur la côte des îles San Juan a été élaboré et soumis au Seaquarium, mais il n’a pas encore abouti, sous prétexte que le parc estime que Lolita ne pourra pas survivre dans l’océan… Nous dirons plutôt que la source de revenus qu’elle représente n’est pas encore tarie !

#emptythetanks #freelolita #nonalacaptivité


Le détail du projet de sanctuaire (en anglais) : http://www.orcanetwork.org/Main/index.php?categories_file=Retirement

Sources
https://mrmondialisation.org/lolita-lorque-qui-vit-dans-un-bassin-de-10m50-depuis-40-ans/
http://www.dauphinlibre.be/la-petite-orque-qui-ne-voulait-pas-mourir/