mardi 12 avril 2016

L'Histoire de Keet, le "Gentil Géant"

Keet en 2012. Souce photo: Flickr.com
Keet naît le 2 Février 1993 au parc SeaWorld de San Antonio. Fils de Kalina (le premier "Baby Shamu") et de Kotar, il fait partie de la deuxième génération d'orques captives et fut le premier mâle à naître en captivité. Kalina n'avait que 7 ans et demi lorsqu'elle donna naissance à Keet, une gestation prématurée puisque les orques libres femelles ont leur premier petit vers l'âge de 13 ans en moyenne. La naissance de Keet fut un évènement pour SeaWorld, et il fut surnommé "Grandbaby Shamu".
La relation forte qu'il entretient avec sa mère ne durera que quelques mois puisqu'on les sépare alors que Keet n'a que 18 mois. Kalina était en effet à nouveau gestante, et fut envoyée à SeaWorld Orlando où elle donnera naissance au frère de Keet, Keto (actuellement prêté par SeaWorld à Loro Parque, aux Canaries. Keto est tristement célèbre pour avoir tué son dresseur Alexis Martinez en décembre 2009.) 
Dans la nature, les orques mâles vivent aux côtés de leur mère toute leur vie, ne les quittant que pour se reproduire. Cette séparation fut douloureuse, et plongea Keet dans un état dépressif. Katerina, sa tante, s'occupa alors de lui et joua le rôle de "mère de substitution". Après la mort de celle-ci, Keet se fit harceler par les autres orques qui partagaient son bassin. SeaWorld décida alors de le transférer dans un autre parc. 

De nombreux transferts

De tous les épaulards captifs, Keet est l'un de ceux qui ont subi le plus grand nombre de tranferts.
Il quitte SeaWorld San Antonio (au Texas) à l'âge de 5 ans, en novembre 1999 pour rejoindre le parc de San Diego où il ne restera que 5 mois. 
En avril 2000, il est transféré au SeaWorld Ohio où il ne fait qu'une saison: il est à nouveau transféré au SeaWorld de San Diego en février 2001.
Trois ans plus tard, en avril 2004, il est à nouveau envoyé au SeaWorld de San Antonio où il restera cette fois un peu plus de 7 ans.
Dernier transfert en février 2012: il retourne à SeaWorld San Diego où il vit actuellement.
Cette carte montre les nombreux déplacements que Keet a connus:

Photo: Wapcaplet / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0
Un mâle reproducteur

Lors de son deuxième "séjour" à SeaWorld San Diego, Keet est présenté à Kasatka qui donnera naissance à leur fille Kalia en décembre 2004. Lorsque Kalia naît, Keet n'est plus là: il est reparti à San Antonio. Keet devient grand-père en 2014 quand Kalia donne naissance à Amaya.
Sa deuxième fille Halyn naît en 2005. Inexpérimentée, la mère de Halyn, Kayla, rejette la petite orque et se montre agressive avec elle. Halyn est alors nourrie au biberon par les soigneurs et séparée des autres orques du parc. Elle ne reverra jamais sa mère Kayla, transférée au SeaWorld d'Orlando. 
C'est en 2007 que père et fille sont présentés l'un à l'autre. Keet ne connaîtra Halyn que peu de temps puisqu'elle meurt en 2008, à l'âge de 3 ans. Alors que dans la nature les mâles s'occupent peu de leur progéniture, Keet s'est révélé être un père attentif envers Halyn. 

Un caractère docile

Surnommé le "gentil géant" par ses dresseurs, Keet n'a jamais été impliqué dans des agressions envers les humains, du moins officiellement. Il a la réputation d'être très calme, ce qui cache très certainement un ennui profond dû à la vie en captivité. Aujourd'hui âgé de 23 ans, Keet pèse environ 3,5 tonnes et n'a jamais connu autre chose que la vie en bassin. 
En 2013, on remarque que sa nageoire dorsale (affaissée) est très abîmée: certaines parties sont en lambeaux. Deux explications sont alors avancées: soit Keet a contracté une maladie, soit il s'est fait agresser par d'autres orques.
On le voit se faire soigner sur cette vidéo:


Malgré sa réputation de gentil géant, Keet pourrait avoir été impliqué dans une altercation avec d'autres orques en 2012, ce qui aurait causé une impressionnante blessure causée à Nakai, un autre mâle. L'association PETA avait alors porté plainte contre SeaWorld, les accusant de forcer des individus incompatibles à vivre ensemble.
"Cela s'est passé (...) pendant un spectacle nocturne, apparemment lors d'une altercation entre Nakai, Keet et Ike," rapporte le journaliste Tim Zimmermann dans cet article du Daily Mail
Qu'il s'agisse d'une morsure ou d'un choc contre le béton ou un portail du bassin, le trou béant laissé par cette agression témoigne de la violence de l'altercation.

Crédit photo: PETA
Quel avenir pour Keet?

SeaWorld ayant annoncé la fin de son programme d'élevage d'orques, Keet devrait en principe n'être utilisé que pour des spectacles à l'avenir. N'ayant connu que la captivité, il ne pourra sans doute jamais être libre. 
Mais il pourrait tout à fait rejoindre un sanctuaire marin où il pourrait apprendre à vivre dans son milieu naturel, avec davantage d'espace.
Un projet de ce type a été présenté l'an dernier par le Dr. Ingrid Visser lors d'une conférence, et propose une merveilleuse alternative pour ces orques qui, à l'instar de Keet, ont passé leur vie à être exploités à des fins de divertissement.
Cette solution serait idéale, non seulement pour Keet, mais aussi pour tous ses compagnons d'infortune qui n'ont rien connu d'autre que des bassins stériles et chlorés.

Sources principales: