vendredi 8 janvier 2016

La Captivité Tue... Un Grand Requin Blanc

L'Aquarium japonais Okinawa Churaumi a exhibé cette semaine un grand requin blanc de 3.50 mètres qui avait été capturé ce lundi 4 Janvier, puis donné à l'Aquarium par les membres de la Coopérative de Pêche du Village de Yomitan. L'animal est malheureusement mort. Selon les dires de l'aquarium, l'animal se portait bien et nageait avec d'autres requins lorsqu'il a subitement montré des signes de faiblesse avant de couler au fond du bassin.

Capturé lundi dernier, ce grand requin blanc n'aura pas survécu longtemps en captivité.
La vidéo de promotion dans laquelle on peut voir l'animal a été dévoilée mercredi et a aussitôt suscité une vive polémique. Des associations et des conservationnistes ont immédiatement exprimé leurs inquiétudes et leur désapprobation. Beaucoup de messages demandant la libération du grand blanc ont été envoyés à la direction de l'Aquarium, et une pétition a été rapidement créée... mais elle n'aura pas eu le temps d'aboutir puisque l'animal est décédé au bout de trois jours de captivité seulement.


Malgré ces critiques, le chercheur de l'aquarium, Keiichi Sato, a déclaré qu'aucune loi japonaise ou internationale n'avait été enfreinte et que ces exhibitions contribuaient à l'éducation et à la science. Un grand classique de la rhétorique des parcs marins qui n'ont de cesse de justifier leurs agissements par ces arguments pour le moins contestables.


Les rares requins blancs qui ont été détenus en captivité sont tous morts rapidement, et les aquariums semblaient avoir renoncé à en montrer à leurs visiteurs. Le seul aquarium qui ait su maintenir ces animaux en vie plus de 16 jours en captivité est le Monterey Bay Aquarium en Californie, qui en a accueilli 6 depuis 2004 après l'obtention de permis. A chaque fois, les animaux ont été capturés lorsqu'ils étaient bébés, marqués, puis relâchés lorsqu'ils commençaient à montrer des signes de stress ou à devenir trop gros pour supporter la captivité. Un grand requin blanc a besoin de nager constamment pour recevoir l'oxygène indispensable à sa survie et réguler sa température corporelle. De plus, en grandissant le régime alimentaire de ce grand prédateur va changer: il ne se nourrira plus de poissons mais préfèrera chasser des proies plus imposantes comme des petits mammifères marins (surtout des pinnipèdes, mais aussi des petits cétacés) ou des tortues de mer.

Requin blanc au Monterey Bay Aquarium, Californie
Il est donc peu surprenant que ce grand requin blanc soit mort au bout de trois jours dans ce bassin. Depuis sa capture, il avait refusé toute nourriture. Il est évident que la captivité est la cause même de la mort de cette créature majestueuse qui n'aurait jamais due être capturée et enfermée. Le grand requin blanc est une espèce menacée, protégée par la CITES. Ce prédateur est essentiel à l'équilibre des océans et donc, à notre planète. Sa place est dans l'océan, où il vit en solitaire, où il est constamment en mouvement, et où il chasse pour survivre.
L'aquarium japonais avait annoncé une exposition d'espèces rares pour satisfaire ses insatiables visiteurs... Nous espérons qu'ils ne songent pas à remplacer ce malheureux requin blanc par un autre...

Sources et liens utiles:
http://www.grindtv.com/wildlife/great-white-shark-on-display-japan-generates-criticism/#Ow88bWcU69Hipzhp.97

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/asia/japan/12086603/Okinawa-Aquarium-showcases-only-great-white-shark-in-captivity-in-the-world.html

http://www.sharkeducation.com/requin-en-danger/importance-du-requin/