lundi 16 juin 2014

Fermeture Définitive Du Delphinium De Rimini (Italie)

Regardez cette photo. Les dauphins vous paraissent-ils malheureux ? En apparence, on pourraient croire que non : Ils jouent au ballon et ils ont leurs éternels sourire. Mais comme dans tous les delphinariums, la réalité est tout autre, et surtout imperceptible. En Italie, à Rimini, en Août 2013, ce delphinarium avait été condamné à fermer ses portes et à payer 18 000 € pour maltraitance animale. Chose heureuse, la demande du directeur, qui souhaitait la ré-ouverture de son delphinarium pour l’été 2014, vient d’être rejetée définitivement par le ministère de l’environnement italien.
Que s’était-il passé exactement ?
L’été dernier, un contrôle des autorités avait mis en évidence une situation de maltraitance animale, (chose qui avait déjà été signalé par le passé pour ce delphinarium) :


  • Administration de tranquillisants et de traitement hormonal en surdose pour réduire l’agressivité et les comportements sexuels des dauphins.
  • Conditions de détention inadéquates, qui ne répondaient pas aux exigences physiques et psychologiques des animaux.
  • Pas de possibilité de trouver un coin d’ombre pour les animaux dans un bassin surchauffé par 35° et un système de refroidissement et de nettoyage de l’eau inadéquat.
  • Pas d’installation nécessaires pour séparer les animaux malades ou en quarantaine et un service vétérinaire bancal.
Depuis, les dauphins ont été replacés dans un centre de réadaptation à Gênes afin de pouvoir être relâches dans l’océan dans quelques mois. Une belle victoire qui annonce des jours sombres pour les autres delphinariums italiens.
Voilà ce que cachait le discours des tours-opérateurs qui vantaient « L’interaction entre hommes et dauphins (…) un spectacle attendrissant, émouvant et fascinant surtout pour les enfants qui peuvent voir de près ces mammifères sympathiques et sociables, connaître leur histoire et leur mode de vie et s’amuser avec toute leur famille. »

Que deviennent les dauphins ?